11 magnums sortis des eaux

Immerger des magnums en eau vive. L’expérience réalisée par le syndicat des vignerons de l’AOC Côtes du Rhône Villages Saint-Andéol se veut avant tout solidaire et caritative. 

De l’influence de l’immersion sur le vieillissement du vin. La chose a déjà été testée, en mer méditerranée et dans le lac Léman, entre autres. Par contre en eau vive, c’est une première. Imaginez trois hommes-grenouilles sortant des eaux tumultueuses 11 magnums de l’AOC Côtes du Rhône Villages Saint-Andéol. L’opération s’est déroulée le 30 avril dernier dans les Gouls de Tourne. Cette résurgence ardéchoise cache dans ses profondeurs un labyrinthe de galeries. C’est par 12 mètres de fond que les bouteilles ont été immergées en décembre dernier. 11 magnums pour 11 caves* adhérentes au syndicat de l’AOC. Le numéro 25, millésime 2022, dont nous ne connaîtrons pas le propriétaire, a été débouché par Eric Dugardin, sommelier conseil et formateur. Cette dégustation comparative avec son témoin a offert quelques surprises. La première est cette sensation de fraîcheur gourmande qui se dégage de l’immerger. Des fruits noirs kirschés, confiturés, évoluent dans une bouche généreuse, chaleureuse et épicée en finale. Son pendant est beaucoup plus discret au nez. Il détonne avec son côté salivant de groseille, gardant son équilibre et des tanins plus marqués. Nuances il y a. Comme si l’immersion avait accéléré le vieillissement tout en servant de caisse de résonance aux flaveurs, en patinant les tanins.

Après 5 mois de conservation à 13°, les flacons sont donc ressortis pour être vendus aux enchères le samedi 4 mai. 116 personnes ont pris part à l’événement et le prix des bouteilles, fixé à 150 euros minimum, est monté jusqu’à 2 300 euros pour un flacon. En tout, la vente a permis de récolter 5 470 euros. Ce montant sera reversé en intégralité à l’association des instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques de l’Ardèche, qui a pour but l’accompagnement de jeunes confrontés à des difficultés comportementales résultant de souffrances psychiques. D’autres magnums repartiront dans les profondeurs de la Tourne pour un plus long séjour et pour de nouvelles enchères.

*Domaine du Chapitre – Domaine Notre-Dame de Coussignac – Château Rochecolombe – Domaine de Couron – Domaine de la Croix-Blanche – Domaine Coulange – Cellier des Gorges de l’Ardèche – Cave des Vignerons de Bourg Saint-Andéol – Domaine La Pierre-Laine – Domaine Saladin – Clos Delorme

Cet article 11 magnums sortis des eaux est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire