8 mars : journée des droits des vigneronnes

Elles sont 28 à avoir répondu à l’invitation de Denis Guthmuller, président du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône. 28 cheffes d’exploitation mises sous le feu des projecteurs pour la journée international des droits des femmes.

C’est une première à l’interprofession rhodanienne ! Invitées par Denis Guthmuller,  vigneronnes et viticultrices, toutes responsables d’exploitation, elles sont venues du Vaucluse, de la Drôme, du Gard. Si 28 ont fait le déplacement en ce 8 mars, à la Maison des vins d’Avignon, combien sont-elles dans le vignoble rhodanien ?

Aucun référencement n’a été fait à ce jour (une suggestion à faire !) mais leur présence est bien concrète. Parmi elles, Françoise Roumieux Vignoble Mayard (Châteauneuf du pape), Marine Charavin Les Coteaux des travers (Rasteau), Nelly Boissel Vallis Petra (Vacqueyras), Claudine Vigne (Richerenches), Ingrid Nueil (Vinsobres), Odile Couvert (Violes), sont des figures du vignoble. Femmes de terrain, vinificatrices, gestionnaires, elles assument la polyvalence et nous ont bluffé par leurs convictions et leurs cuvées.

Elles sont moins visibles cependant dans les instances professionnelles. C’est pourquoi Denis Guthmuller a souhaité les convier en ce jour. « Elles sont entre 10 et 13 %, sous représentées par rapport à la filière agricole où elles atteignent 30 %. Pour en côtoyer quelque unes, elles sont de plus en plus audibles, pertinentes en réflexion et en prise de parole. Nous sommes une structure collective où il n’y a pas de genre. Nous les accueillons à bras ouverts », assure le président, qui a aussi convié le personnel féminin du syndicat et d’Inter Rhône.

Alors saluons l’initiative et engageons les vigneronnes à répondre à l’appel.

Savourons vos parcours et vos vins. Mesdames, profitez de cette journée et des 364 suivantes …..

Cet article <strong>8 mars : journée des droits des vigneronnes</strong> est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire