Adieu à Anthony Barton, le « gentleman du Médoc » - Routes des vins

Adieu à Anthony Barton, le « gentleman du Médoc »

Triste nouvelle pour le monde du vin bordelais. Anthony Barton, qui a porté avec panache le flambeau des vignobles familiaux – notamment les deux grands crus classés de Saint-Julien Léoville-Barton et Langoa-Barton – pendant plusieurs décennies, vient de s’éteindre à l’âge de 91 ans.

C’est une grande figure du vin qui vient de s’éteindre, un homme qui a marqué de son élégance une page d’Histoire du Médoc et de Bordeaux. Anthony Barton, que l’on surnommait le « gentleman du Médoc », s’est éteint hier à l’âge de 91 ans, nous confirme sa famille. Né en 1930 à Straffan House dans le comté de Kildare, en Irlande, Anthony a pris en 1983 la direction des exploitations viticoles familiales, à la suite de son oncle Ronald.

L’implantation des Barton à Bordeaux remonte à 1725 et à la création de l’activité de négoce par Thomas Barton. Au XIXème siècle, c’est Hugh Barton qui fit l’acquisition de vignobles dans le Médoc, appelés à devenir les châteaux Léoville-Barton et Langoa-Barton, reconnus Grands Crus Classés de Saint-Julien en 1855.

Après des études en Irlande puis en Angleterre, Anthony s’établit à Bordeaux en 1951. Dans cette période difficile qu’est l’après-guerre pour le commerce des vins, il doit faire face à une première récolte « catastrophique », qui amènera son oncle Ronald à lui confier : « Encore une récolte comme celle-ci et je devrais me résoudre à vendre ». Heureusement, 70 ans plus tard, les propriétés sont toujours dans la famille… A partir de 1983, Anthony Barton prend pleinement les rênes des vignobles familiaux, qu’il confiera progressivement, au cours des années 2000, à sa fille Lilian et à l’époux de celle-ci, Michel Sartorius. Leurs enfants Mélanie et Damien incarnent aujourd’hui la relève, et la dixième génération de Barton qui contribue à écrire la grande Histoire de Bordeaux.

Les obsèques d’Anthony Barton se tiendront vendredi 21 janvier, dans la plus stricte intimité familiale. « Terre de Vins » présente ses sincères condoléances et ses plus chaleureuses pensées à la famille Barton ainsi qu’à toute l’équipe de Barton Family Wines.

Cet article Adieu à Anthony Barton, le « gentleman du Médoc » est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire