[Ardèche] Précocité et qualité font bon ménage au château de la Selve - Routes des vins

[Ardèche] Précocité et qualité font bon ménage au château de la Selve

Situé à Grospierres à 15 minutes de Vallon Pont d’Arc, le Château de la Selve est une belle demeure du XIIème siècle, qui réunit 44 hectares cultivés en biodynamie. La vendange a commencé très précocement. Benoît Chazallon, le vigneron, s’en étonne encore.

« Nous avons débuté la récolte des blancs le 12 août, un record qui bat celui de 2019, où nous avions commencé le 22 août. Par chance, nous avons eu une belle pluie fin juin-début juillet et une autre le 31, avec 40 millimètres en 1 heure, les jus seront très équilibrés ». La situation géographique du domaine, son climat et son terroir favorisent le vignoble. Coincé entre les gorges de l’Ardèche et les Cévennes, sur les berges du Chassezac, au milieu des garrigues, il bénéficie d’un terroir calcaire au sol très pauvre. Moins de vent et de pluie, une amplitude thermique offrant de fortes températures diurnes mais particulièrement basses la nuit, favorisent la concentration des vins et apportent de belles acidités.

Pour Benoît Chazallon, les blancs et rosés du millésime 2022 seront équilibrés. Même s’il envisage un peu de perte de rendement en jus, il n’y aura pas de baisse de volume. Les rouges seront récoltés à la mi-septembre, le temps que la vigne pompe l’eau de la dernière pluie et se termineront deuxième semaine d’octobre, car les maturités sont très lentes.

Cet article [Ardèche] Précocité et qualité font bon ménage au château de la Selve est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire