Blaye-Côtes de Bordeaux, terre de pépites

En amont de l’opération Blaye au comptoir Bordeaux, lors de laquelle les vignerons de l’appellation viendront à la rencontre du public dans treize établissements de bouche bordelais ces jeudi 8 et vendredi 9 février, la coopérative Tutiac et le groupement Vignoble Gabriel & Co ont allié leurs forces pour faire découvrir à la presse une sélection de vins de l’appellation au Bistro Vignerons de Tutiac, à Bordeaux. Nous y étions et avons déniché en rouge et blanc quatre jolis flacons en AOC Blaye Côtes de Bordeaux.

« Avec ses 6000 hectares et 350 vignerons, Blaye est l’une des plus grandes appellations bordelaises. Elle offre une grande diversité de vins pour tous les goûts, aussi accessibles en prix qu’en dégustation. » Karine Cailleaux-Breton, directrice de l’AOC Blaye Côtes de bordeaux

EN BLANC

ORIGINES, Font Renard blanc 2018 (les vignerons de Tutiac)
13,50 € la bouteille sur eboutique-tutiac.com

Au sein de la gamme de cuvées parcellaires ORIGINES, ce monocépage sauvignon blanc né sur un terroir argilo-calcaire joue la carte de la tension et la fraîcheur. Après une aromatique sur les notes d’agrumes et les fruits exotiques, ce vin se dévoile fringant en bouche, porté par une trame fruitée rehaussée de quelques notes légèrement beurrées et d’un joli gras amenés par un élevage sur lies d’une durée de huit mois. Un bel équilibre, à apprécier dans les cinq ans, par exemple en apéritif, ou avec des mets de la mer notamment (huîtres, poissons blancs…). 

TOUT de Tutiac, Adichats blanc 2021  (Les vignerons de Tutiac)
9,95 € la bouteille sur eboutique-tutiac.com

Une autre expression du sauvignon blanc bordelais. Né de rendements faibles, de vinifications douces et d’élevages longs et soignés, ce monocépage offre une appréciable complexité, tant au nez qu’en bouche. Outre les arômes citronnés et de buis typiques du sauvignon, le nez est enrichi de subtiles notes grillées héritées de l’élevage en barriques neuves de chêne français (225L) aux chauffes moyennes, créées par des tonneliers bourguignons et bordelais. La bouche affiche une belle matière, avec du volume, du gras, de la puissance et de la persistance, sous-tendue par les notes citronnées et le boisé fondu déjà perceptible au nez. Un vin de gastronomie, à savourer par exemple avec des huîtres, des asperges du Blayais, des poissons, des noix de saint-Jacques ou encore des viandes blanches, notamment en sauce. 

EN ROUGE

L’Ironda 2022 (Les vignerons de Tutiac)
9 € la bouteille sur eboutique-tutiac.com

Un très joli monocépage merlot tout en fruit et en gourmandise, avec ses plaisants arômes croquants de petits fruits rouges et noirs mûrs (myrtille, cerise) et sa pointe d’épices. Simple et accessible avec sa grande souplesse, il n’en est pas pour autant simpliste, et se déploie sur une trame fine et élégante de jolie longueur, ponctuée par une finale sur les épices. Une bouteille polyvalente et conviviale qui fera le bonheur de moments entre amis, par exemple d’apéritifs dînatoires ou de dîners, aux côtés d’une viande rouge grillée ou d’une bûche de chèvre cendré. Et pour ne rien gâcher, ce vin est bio et garanti zéro résidu de pesticides.

Du Raisin C’est Tout 2022 (Château Les Garelles, Vignobles Gabriel & Co)
14,65 € la bouteille chez les cavistes

Un bel exemple de vin méthode nature réussi, de jolie buvabilité et convivial. Créé par Adrien et Thomas Novoa au château Les Garelles, propriété acquise en 1997 par leur père à Saint-Christoly-de-Blaye, cet assemblage dominé par le merlot, adjoint de malbec et carménère, est travaillé « de la façon la plus naturelle possible ». Après des vendanges manuelles, la vinification est menée avec des levures spontanées et sans aucun intrant ni sulfite ajouté, et complétée par un élevage en cuves inox pour préserver le fruit et la fraîcheur. A la clé, un nectar dans lequel le croquant et le juteux ont la part belle, aux arômes acidulés de cerise et de fleurs, et à la bouche veloutée aux tanins souples, se déployant sur des notes de fruits rouges. Un vin « glouglou » qui fera la joie des apéros dînatoires entre copains, par exemple avec des crudités, des cakes, un houmous ou un caviar d’aubergines.


Le 93ème magazine de Terre de vins met en lumière, à travers un numéro entièrement dédié, un savoir-faire français : le mouvement coopératif. Vous n’êtes pas encore abonné à l’univers Terre de vins ? Retrouvez nos formules à partir de 4€ / mois juste ici ?https://lnkd.in/g64z2iNV

Cet article Blaye-Côtes de Bordeaux, terre de pépites est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire