[Bordeaux Tasting] Terre de rugby au Café de la Bourse

Le Café de la Bourse de Bordeaux Tasting était un peu trop étroit pour les larges épaules de Nans Ducuing et Rémi Lamerat. Les deux rugbymen, après avoir évolué sous les mêmes couleurs du club bordelais de l’UBB, se sont retrouvés autour d’un projet : une cuvée rosée.

Avec un public bordelais qui apprécie autant le vin que le rugby, Nans Ducuing et Rémi Lamerat n’ont eu aucune difficulté à faire salle comble en clôture de ce Bordeaux Tasting 2023. Ils étaient venus y raconter la cuvée qu’ils ont confectionnée ensemble – épaulés également par Jean-Baptiste Dubié, parti depuis jouer en Australie – et « sobrement » baptisée L’Arthrosé des vieux copains. Allusion évidente à « nos genoux qui couinent un petit peu », explique avec humour Nans Ducuing (qui confirme être l’auteur de ce bon mot, né tardivement un soir de fête…) Si ce dernier joue encore au plus haut niveau avec l’UBB, Rémi Lamerat a lui raccroché les crampons l’an dernier pour se consacrer entièrement à son Domaine Grand Jour, 10,5 hectares en appellation Bordeaux-Bordeaux Supérieur. Un retour aux sources pour celui dont la famille possédait des vignes et qui a suivi une formation en œnologie à la suite de sa carrière sportive.

Au moment de retaper ce Grand Jour fraîchement acquis, Remi a eu « besoin de biscottos » et a naturellement fait appel à ses coéquipiers sur le terrain, Jean-Baptiste Dubié et Nans Ducuing. « C’est là qu’est née l’envie d’avoir un projet commun » précise Rémi. De cette belle amitié naît donc cet Arthrosé 2022, assemblage de malbec et cabernet sauvignon en IGP Atlantique (le 2023 accueille également une touche de marselan). « Un vin pour les barbecues de juin-juillet entre copains » – comme le définit modestement Rémi Lamerat –, que l’auditoire aura dégusté avec plaisir.

Habitués à jouer ensemble, Rémi et Nans étaient pourtant adversaires dans le petit questionnaire qui s’en est suivi, consacré tout naturellement au rosé. Chacun à la tête d’une équipe de spectateurs pour répondre à 10 questions, le score final fut sans appel : avec un sans faute, Rémi Lamerat et son équipe l’ont emporté haut la main sur la formation de Nans Ducuing ! Ce dernier, conformément au règlement, s’est alors alors vu infliger un gage : entonner du Michel Delpech – comme il aime le faire sur les réseaux sociaux pour « célébrer » son ami Clément Maynadier. Et tout le café de la Bourse de reprendre avec lui « Le Chasseur » !

Si nous n’avons aucun doute quant à la carrière de vigneron de Rémi Lamerat, nous émettons quelques doutes quant à celle de chanteur de variété de Nans Ducuing… Souhaitons-lui dès lors de prolonger son contrat à l’UBB, pour qu’il continue à faire vibrer les amateurs bordelais de rugby.

© A. Viller

Cet article [Bordeaux Tasting] Terre de rugby au Café de la Bourse est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire