Bourgogne : La Chablisienne mise sur l’œnotourisme - Routes des vins

Bourgogne : La Chablisienne mise sur l’œnotourisme

La très qualitative coopérative du chablisien écrit une nouvelle page de son développement en proposant de nouvelles expériences œnotouristiques.

Nous l’avons souvent écrit dans ces colonnes mais la Chablisienne demeure un domaine de réussite admirable dans le monde coopératif. Chaque nouvelle dégustation de la gamme montre un niveau de qualité sans faille, depuis la gamme vendue en GD et appelée « union des viticulteurs de Chablis » comme avec ce Bourgogne chardonnay 2020 (7,95€) parfait de rondeur, jusqu’aux pépites dont le célèbre château Grenouilles. L’opus 2018 de ce grand cru (51,50€) est d’une grande complexité et fera des merveilles pendant des années. Car on ne saurait assez le répéter : les Chablis (bien nés) font partie des vins blancs qui vieillissent le mieux, la preuve avec un Chablis grand cru les Preuses 1997 de la Chablisienne dégusté récemment et qui exhalait des notes de miel à rendre jaloux une abeille ! Le niveau des vins produits est donc connu. Les amateurs pouvaient depuis plusieurs années se rendre au caveau qui fonctionne très bien. Mais l’expérience s’arrêtait là. Damien Leclerc, le Président de la cave, a donc impulsé une nouvelle dynamique depuis l’an passé sur le terrain œnotouristique.

Visites virtuelles et chambres d’hôtes

L’an passé, entre deux périodes de confinement, les équipes ont réussi à lancer des visites virtuelles des structures techniques de la Chablisienne. « Cela fonctionne avec des casques de réalités virtuelles. En venant au caveau, les visiteurs peuvent ainsi découvrir l’envers du décor », confie le Président. « Nous attendons les autorisations sanitaires pour pouvoir relancer cette nouvelle activité. Et dans les mois qui viennent, nous proposerons d’autres expériences par le biais de ce même dispositif. Avec les drones aujourd’hui, il est possible de survoler par exemple le vignoble et de permettre aux amateurs de parcourir tous nos vignobles ». Et parallèlement à cela, un autre projet important est en cours de finalisation. « Nous avons racheté il y a une dizaine d’années un ancien moulin à eau qui produisait de la farine par le passé. Ce magnifique bâtiment est idéalement situé entre les grands crus et le Serein. Nous avons décidé de transformer les deux bâtiments du site en 7 chambres d’hôtes. Nous espérons avoir terminé les travaux à l’automne ». Voilà qui devrait permettre d’envisager un séjour complet à la découverte de ce magnifique terroir de Chablis.

https://chablisienne.com/

Cet article Bourgogne : La Chablisienne mise sur l’œnotourisme est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire