Campari avale Courvoisier

Le groupe italien est désormais propriétaire du 4e acteur économique du cognac. Il a finalisé l’acquisition de la célèbre marque pour 1,2 milliard de dollars

La transaction record a été réglée cash. Elle s’élève à 1,2 milliard de dollars soit 1,11 milliard d’euros. Dans un communiqué en anglais rédigé le 30 mai 2024 à Milan, le groupe italien de spiritueux Campari annonce avoir « finalisé » l’acquisition du célèbre négociant en cognac Courvoisier. L’entreprise à Jarnac (Charente) compte 170 salariés et se fournit auprès de 600 viticulteurs de la région. Elle est le quatrième acteur économique du secteur, derrière Hennessy (groupe LVMH), Martell (Pernod Ricard) et Rémy Martin (Rémy Cointreau). Courvoisier appartenait depuis 2014 au groupe américano-japonais Beam-Suntory. La procédure de rachat avait été lancée en décembre dernier et a abouti le 26 février. Les formalités administratives ont été réglées dans la foulée. Campari détient désormais 100 % du capital de Courvoisier Holding France SAS), propriétaire de la société et de la marque Courvoisier.

Un complément de prix de 120 M$
Il est précisé que le groupe italien a réalisé « la plus importante transaction de son histoire » en levant 650 millions de dollars de nouvelles actions et 550 M$ d’obligations convertibles au mois de janvier. Le détail de la vente fait état de 1,17 milliard de dollars pour l’entreprise (dont 410 millions d’eaux-de-vie en stock dans les chais) et 30 millions de marchandise dans les circuits de vente. Il est aussi prévu un complément de prix d’un maximum de 120 millions payable en 2029, en fonction de la réalisation d’objectifs de ventes au cours de l’exercice financier 2028. Toutes ces sommes sont exprimées en dollars. Le groupe italien est déjà bien implanté sur le marché français et notamment en Charente. Campari détient la liqueur Grand-Marnier depuis 2016 et la petite marque de cognac Bisquit depuis 2017. Il a également acheté les rhums Trois Rivières et La Mauny en 2019, le Champagne Lallier en 2020 et la marque de liqueur aromatisée Picon en 2022.

Courvoisier a « approvisionné les cours royales d’Europe et a été la boisson préférée de la Belle Époque, choisie pour célébrer l’inauguration de la tour Eiffel et l’ouverture du Moulin-Rouge », avait commenté Campari en décembre, lors de l’annonce de l’ouverture de négociations exclusives avec Beam Suntory.

Cet article Campari avale Courvoisier est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire