Campari s’offre le cognac Courvoisier

La transaction, annoncée jeudi soir, s’élève à 1,2 milliard de dollars. C’est « la plus grande opération » du groupe italien de spiritueux, qui veut se renforcer sur le marché américain

Honorable maison de cognac créée en 1828 à Jarnac (Charente), Courvoisier appartenait au groupe américano-japonais Beam Suntory depuis 2014. Aujourd’hui, le négociant passe sous pavillon italien.

Jeudi 14 décembre 2023, le groupe Campari s’est engagé à acquérir l’entreprise, sa marque, ses stocks et son outil de production pour un montant de 1,2 milliard de dollars. Il est prêt à ajouter 120 millions de dollars, payable en 2029, « en fonction de la réalisation d’objectifs de ventes au cours de l’exercice 2028 », précise un communiqué.

Le texte en anglais stipule que Campari a engagé des « négociations exclusives » avec Beam Suntory « afin d’acquérir 100 % du capital de Beam Holding France, qui détient Courvoisier ». La transaction doit aboutir en 2024, après « information et consultation des représentants des salariés français ».

Quatrième acteur économique du monde du cognac (après Hennessy, Martell et Rémy Martin), Courvoisier compte environ 170 employés et se fournit auprès de 600 viticulteurs de l’AOC cognac.

Une “opportunité unique”
Campari dit réaliser « la plus grande opération de son histoire », qui étoffera son « portefeuille de marques mondiales prioritaires » et renforcera ses positions sur le marché américain, où Courvoisier réalise presque les deux-tiers de ses affaires. Le groupe italien dit chercher « une expansion significative aux Etats-Unis ».

Matteo Fantacchiotti, le directeur général adjoint de Campari, déclare : « En plus d’acquérir une marque mondialement reconnue, avec de solides références […], nous avons une opportunité unique d’accroître nos capacités de production et d’embouteillage ».

Il faut savoir que Campari est déjà présent en Charente, où il a racheté la liqueur Grand Marnier en 2016 et le cognac Bisquit en 2017. Le groupe passe pour le n° 6 mondial des spiritueux. Il s’est développé par acquisitions et possède une cinquantaine de marques (dont le bitter Aperol, le whisky Glen Grant et la tequila Espolon). Il se développe en France, où il a pris le contrôle des rhums Trois Rivières et La Mauny en 2019, du champagne Lallier en 2020 et de l’apéritif Picon en 2022.

Cet article Campari s’offre le cognac Courvoisier est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire