Cavistes Dating, acte 6 - Routes des vins

Cavistes Dating, acte 6

caviste-dating-2022

caviste-dating-2022

Ce matin, 45 cavistes viennent rencontrer 70 vignerons au Cercle National des Armées, à Paris, selon un format de speed-dating orchestré par Terre de Vins. Hier soir, pour se mettre en condition, ils ont passé une belle soirée à The Peninsula Hotel dans le 16e arrondissement, en compagnie de la Fédération des Vignerons Indépendants de Champagne et du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC). Récit d’un moment privilégié.

C’est toujours dans une ambiance conviviale que s’ouvre Cavistes Dating, événement professionnel créé par Terre de Vins, visant à mettre en lien direct cavistes et domaines français sur un format de rendez-vous en face à face,  le temps d’une journée. « Vous êtes désirés, Cavistes Dating est destiné à vous faire gagner du temps », rappelait à la quarantaine de cavistes présents à ce dîner inaugural Rodolphe Wartel, le directeur de Terre de Vins. En ce lundi 21 mars, ce ne sont pas moins de 490 rendez-vous d’affaires de vingt minutes qui sont minutieusement planifiés par les bons soins de Terre de Vins.

De la Champagne à Cognac

En cette veille de Cavistes Dating, dix vignerons de la Fédération des Vignerons Indépendants de Champagne avaient fait le déplacement pour accompagner de leurs bulles gourmandes le repas, de l’entrée au dessert (Champagnes Alfred Tritant, Aspasie, Colin, Le Gallais, Liébart-Régnier, Michel Gonet, Palg Devitry, Piot-Sévillano, Proy-Goulard, Vignon Père & Fils). « Le champagne est très important chez les cavistes, rappelait Cyril Coniglio, meilleur caviste de France 2018 (Rhône magnum, Pont-de-l’Isère). Nous, cavistes, avons de plus en plus accès aux champagnes de vignerons. Notre but est bien de proposer des champagnes moins bling-bling, mais qui vont chercher plus loin par rapport à l’identité, au terroir, au sol, au vieillissement. Ces champagnes, accompagnent, comme ce soir, tout un repas. »

La soirée s’est ensuite clôturée en beauté avec le BNIC, qui a fait découvrir aux cavistes ses cognacs déclinés en deux cocktails de légende, le « Side-Car » et le « Horse’s neck », et en six cognacs de dégustation. Profitant ce moment privilégié, David Boileau, ambassadeur du Cognac pour le BNIC, a informé en exclusivité les cavistes de la mise en ligne prochaine d’une plateforme de e-learning sur les cognacs, disponible en français et anglais, dispensant des formations diplômantes.

Photos: JC Gutner

Cet article Cavistes Dating, acte 6 est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire