Champagne AR Lenoble : de belles nouveautés pour la fin d’année - Routes des vins

Champagne AR Lenoble : de belles nouveautés pour la fin d’année

La maison de Damery continue de surprendre avec la sortie de cuvées tardivement dégorgées ainsi qu’un rosé à la personnalité bien affirmée.

En 2010, Anne Malassagne et son frère Antoine, à la tête de la maison AR Lenoble, décidaient de laisser vieillir une part conséquente de leurs vins de réserve en magnums sous liège. Ainsi naissait la gamme « mag » mettant en avant un vin de base d’une année particulière (le numéro associé, par exemple Mag 14 pour 2014) assemblé entre autres avec ces vins de réserve ayant conservé, par leur vieillissement particulier, une véritable fraîcheur ainsi qu’une complexité unique. Chaque année est donc l’occasion de sortir un nouvel opus de ce brut sans année atypique. Pour la fin 2021, ce sont des versions au vieillissement prolongé qui vont être proposées aux amateurs. Ainsi, un coffret spécial limité à 250 exemplaires (160€) va permettre de réaliser une belle expérience de dégustation. On trouvera une bouteille de Mag 14, une bouteille de Mag 15 ainsi qu’une bouteille de Mag 16 récemment dégorgées. Chacune d’elles présente des profils bien spécifiques. Si le Mag 16 est tendu et droit, le Mag 15 offre une aromatique plus ample, entre fruits jaunes et noisetté. Quant au Mag 14, il apparaît comme une synthèse des deux précédents, avec droiture et largeur. Ses jolies notes d’évolution commencent à se faire sentir. Le miel commence à pointer son nez et apporte une vraie profondeur à la cuvée. Chacune d’elles, peu dosée, possède une personnalité à part et rappelle que « derrière chaque cuvée il y a une création » comme le précise Anne Malassagne.

Un rosé pas très rose…

Autre nouveauté 2021 ? le Rosé Terroirs « mag 14 » (41,20€). Première surprise, sa robe qui n’est pas habituelle. Ni d’un rose étincelant ni d’un rosé très foncé, il oscille entre deux et tire davantage vers l’orangé. Il faut dire que ce rosé est composé de 93% de chardonnay de Chouilly Grand cru et de 7% de vin rouge de pinot noir de Bisseuil premier cru. Oubliez ici les notes entêtantes de fruits rouges car c’est bien de finesse dont il est ici question. Des pointes florales accompagnent ce fruité élégant. La texture est suave, donnant davantage l’impression d’un champagne classique que d’un rosé. Faiblement dosé (3g), il offre en outre une finale tendue et aérienne. Assurément un champagne fait pour la table qu’il sera facile d’ouvrir car il saura jouer les caméléons. D’ailleurs, Anne Malassagne souhaite ardemment replacer les instants de consommation du champagne dans le quotidien, et pas uniquement pour des moments de fête. Ce rosé sera un compagnon idéal pour imaginer de beaux accords, comme sur des plats aux épices douces.

Cet article Champagne AR Lenoble : de belles nouveautés pour la fin d’année est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire