Champagnes de vignerons : une flamme déclamée en slam

Ce 8 décembre, le collectif « Champagnes de vignerons » dévoile sa nouvelle communication. Sous la forme originale d’un slam porté par la musique envoûtante du pianiste star Sofiane Pamart se dessine toute la magie de la genèse d’un vin unique.

Dès les premières images de ces 1 minute 40 secondes de slam, l’impression de voler au-dessus du vignoble champenois donne le ton de cette « course aux bulles » qui a tout d’une course aux étoiles. La marche vers ce graal effervescent, produit notamment par les 4000 vignerons qui se sont fédérés sous la bannière des « Champagnes de Vignerons », est avant tout une histoire de femmes, d’hommes et d’amour. Le jeune chanteur Raphaël qui livre ici ses mots nous emporte dans un voyage où le travail est celui de la tradition, les valeurs celles de la transmission, du courage et de l’effort. La musique de Sofiane Pamart donne une tonalité toute cristalline qui donne à entendre la pureté des bulles. Le slam emporte à mesure que les paroles s’égrènent à un rythme allant crescendo comme dans une urgence haletante, puis un souffle, une respiration. L’humain transparaît à chaque instant, derrière chaque visage qui apparaît, derrière chacun des gestes qui se dévoilent. En filigrane, la beauté d’un travail artisanal trouve un écho dans des mains craquelées de labeur, dans un tonneau prenant vie à l’approche de la flamme. De la difficulté quotidienne naît l’éclat lumineux d’un nectar dont le reflet d’or jalonne tout le film. Le réalisateur Frédéric Guelaff a réussi à unir image et sons, parlés et joués. Le résultat est de belle facture et donne envie d’explorer ce terrain de jeu infini qu’est la Champagne des vignerons indépendants et des coopérateurs. Les dernières phrases du slam résonnent en ce sens par leur poésie : « ici on sait encore lire le ciel, ici on sait encore tirer les fruits du grand soleil ».

Cet article Champagnes de vignerons : une flamme déclamée en slam est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire