Chasse-Spleen pousse les murs

Céline Villars-Foubet et Jean-Pierre Foubet, le couple propriétaire du Château Chasse-Spleen, mettent la main sur le domaine voisin, le Château Brillette. Ainsi, une trentaine d’hectares viennent enrichir le cru vedette de l’appellation Moulis-en-Médoc pour atteindre 135 hectares.  

Ni Grand Cru Classé 1855, ni Cru Bourgeois, le Château Chasse-Spleen fait partie de ces domaines médocains qui n’ont pas besoin d’appartenir à un classement pour se faire connaître. Fort de détenir une un nom qui claque dans le monde et porté par des vins de qualité constante, le Château Chasse-Spleen trace sa route et pousse les murs. Déjà, en 2003, la famille Villars-Foubet avait fait l’acquisition des terroirs de Gressier Grand Poujeaux. Avec ce nouvel agrandissement en ce début d’année 2023, le Château Chasse-Spleen s’agrandit d’une trentaine d’hectares supplémentaires pour constituer un ensemble de 135 hectares environ. Surtout, les parcelles de Brillette apportent quatre croupes de graves qui permettent au Château Chasse-Spleen d’avoir le patchwork des terroirs de Moulis. Comme en témoigne le consultant Eric Boissenot : « Je connais bien les deux terroirs pour conseiller Brillette et Chasse-Spleen depuis longtemps. La fonte des deux vignobles apportera certainement un aspect encore plus médocain au vin de Chasse-Spleen avec les proportions de cabernet-sauvignon sur grave profonde qu’il va y gagner ».  Le cru de Moulis ouvre une nouvelle page de son histoire. « Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par nos amis Flageul pour continuer à faire vivre ce grand terroir. Celui de Brillette connu depuis toujours pour sa qualité de graves ne pouvait nous échapper. Avec cette acquisition, notre palette de sols est optimisée pour donner encore plus de profondeur à nos vins », précise Céline Villars. Du côté des vendeurs, le choix du repreneur semblait évident. « Nos familles sont liées depuis plusieurs générations. C’est d’ailleurs ensemble qu’elles ont décidé de s’établir à Moulis au début des années 70. Alors quand nos autres activités ont exigé de nous plus de temps, nous avons décidé de céder en toute confiance le terroir de Brillette à nos amis de Chasse-Spleen », explique Erwann Flageul. Céline Villars-Foubet et Jean-Pierre Foubet représentent la troisième génération à la tête de ce cru depuis son acquisition en 1976 par Jacques Merlaut. Avec le Château Poujeaux, le Château Chasse-Spleen fait partie des incontournables locomotives de l’appellation Moulis-en-Médoc.

Cet article <strong>Chasse-Spleen pousse les murs</strong> est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire