Château d’Esclans : pionnier du rosé haut de gamme

La Provence est une région de plus en plus prisée dans le monde, notamment pour la fraîcheur et la saveur de ses rosés. Souvent considéré comme un simple vin d’apéritif, appréciable mais oubliable, de plus en plus d’acteurs se dédient à faire de ce vin une bouteille respectée et remarquable. Fer de lance de cette nouvelle ambition, le château d’Esclans délivre des cuvées dont le niveau et la réputation ne cessent de croître, et transcende les frontières pour démontrer le potentiel considérable détenu par les vins rosés français.

Un patrimoine français de plus en plus prestigieux

Entendez-vous le chant des cigales ? Le bruissement des feuilles et des hortensias, qui frémissent à chaque caresse portée par le vent marin ? Sentez-vous les rayons solaires embrasser la terre, libres de se mouvoir dans un ciel d’azur, dépourvu de nuages pour réfréner cet élan d’amour stellaire ? Ouvrez les yeux, et contemplez ce paysage gorgé de lumière, où pierres et végétaux semblent ici accueillir à bras ouverts la douce étreinte du soleil.

C’est au cœur de ce cadre idyllique, dans l’arrière-pays varois, qu’est bâti le château d’Esclans, un superbe monument dont la construction remonte à plus de 800 ans. Entourée de 260 hectares, la propriété surplombe le village de La Motte et s’entoure des plus grandes appellations provençales. Comme promise à une destinée de viticulture, la bâtisse est reconstruite au 19ème siècle suivant les principes d’une architecture aux inspirations toscane, région qui trône sans mal au panthéon des vignobles mythiques. Dans ce domaine, situé dans le berceau du rosé français, germent les inspirations qui se donnent pour but de révolutionner le secteur viticole de demain.

Porte-étendards d’une révolution provençale

Ces idées naissent d’abord de la rencontre de plusieurs hommes, à l’histoire entremêlée de vignes et d’amour de la boisson divine. C’est d’abord dans l’esprit de Sacha Lichine que naît le désir d’innover et de produire un vin rosé haut de gamme, qui n’aurait rien à envier aux plus grandes étiquettes. Vignoble de renom, il fait d’abord ses armes au château Prieuré-Lichine, à Margaux, puis rachète la propriété d’Esclans en 2006 avec un objectif clair en tête : faire du rosé de Provence un vin d’exception, reconnu et respecté partout autour du globe.

Une telle vocation nécessite de s’entourer de personnes de talent, d’où la présence indispensable de la famille Léon. Éminents œnologues de père en fils, ils rejoignent l’équipe de Sacha Lichine après avoir travaillé pendant de nombreuses années auprès des plus grands châteaux bordelais (entre autres, Mouton Rothschild et Armailhac). Leurs précieux conseils supervisent l’ensemble de la vinification, de la récolte au choix de l’assemblage, et sont indissociables du succès du domaine.

Sur l’ensemble de la propriété, 76 hectares sont consacrés à la production de rosé de Provence, parsemés de nombreuses parcelles aux cépages diverses. Du grenache au mourvèdre, en passant par le cinsault et le merlot, cette richesse de variétés permet de constituer des rosés aux assemblages complexes et toujours plus précis chaque année. Les vignes, approchant du centenaire pour les plus âgées, bénéficient d’une variété de terroir et de sols, aussi bien argilo-calcaires que sablonneux, et donnent naissance à des baies remarquablement concentrées.

Refroidies et pressurisées à froid afin d’assurer fraîcheur et croquant du fruit, elles produisent différents jus, par la suite jugés en fonction de leur qualité selon des critères précis. Certains seront fermentés en caves, d’autres en fûts, en favorisant les moins tanniques pour offrir des vins d’une tendresse irréprochable. Les échantillons sont goûtés tout au long du processus, et servent à déterminer le nouveau millésime ainsi que les légères variations dans l’assemblage qui permettront une évolution de la cuvée, sans s’éloigner de la trame gustative.

Des cuvées de renommée mondiale

Les différentes cuvées de rosés hauts de gamme du château d’Esclans jouissent d’une réputation sans précèdent pour les vins de cette catégorie. La plus connue, Garrus, est notamment célèbre pour détenir le titre de rosé le plus cher du monde, au prix de 80€ la bouteille. Un positionnement de luxe parfaitement assumé, pour des vins dont la texture et les arômes se rapprochent de grands blancs, s’habillant de fines notes boisées. Contrairement aux rosés qui s’inscrivent dans un style plus classique, les bouteilles délivrées par les caves quasi millénaires de la propriété ne se consomment pas dans l’année mais après au moins une année ou deux. Cette patience se récompense par une structure plus complexe et des arômes plus développés.

La cuvée plus récente « Whispering Angel » rencontre par ailleurs un succès international fulgurant, à la première place du podium des vin rosé français les plus vendus aux États-Unis. D’autres côtes de Provence permettent aussi de découvrir l’expression talentueuse du domaine à plus petit coût, une première expérience pour se plonger dans l’univers étincelant du château d’Esclans.

Chaque année et chaque millésime sont une marche gravie de plus dans la quête du trône pour asseoir le rosé aux côtés des vins les plus prestigieux du vignoble français.

Château d’Esclans, ce qu’en disent les guides

Guide Vert de la Revue du vin de France

Les vins : le rosé du château est de belle tenue, avec une fine pointe de minéralité en finale, mais sans être très long. Et le Whispering Angel est plus en fruit et moins marqué par le sucre en 2010 que dans les millésimes précédents ! Assemblage de rolle et grenache, Les Clans 2009 est sur des notes de fruits blancs avec de l’ampleur et une acidité modérée. Il faut commencer à le boire. Le 2008 est ouvert avec une fine évolution. Préférence pour le Garrus 2008 et son expression finement épicée, évoluant doucement. C’est un rosé qui se boira sur deux ou trois ans, après un passage en carafe. Déesse 2009 est un rouge souple et facile, aux tanins fluides, que l’on peut commencer à boire.

Tous les vins du domaine en vente

Tous nos vins en vente 

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire