Château d’Estoublon: le jardin provençal du couple Bruni-Sarkozy - Routes des vins

Château d’Estoublon: le jardin provençal du couple Bruni-Sarkozy

Sans tambour ni trompette, ce phare viticole et oléicole des Baux-de-Provence a changé de mains en 2020. Cette copropriété associe l’homme d’affaires Stéphane Courbit, Jean-Guillaume Prats et l’ancien couple présidentiel qui s’investit dans la gestion du domaine.

Quiconque a eu la chance de se rendre au château d’Estoublon ne saurait oublier le sentiment d’apaisement et de bien-être que l’on y éprouve. Lové au pied des Alpilles, à quelques encablures du superbe village perché des Baux de Provence, ce domaine de 300 hectares est surtout et avant tout connu pour les exceptionnelles huiles d’olive qu’il produit. On ne compte plus les distinctions obtenues au fil des ans au niveau international pour ces nectars dorés issus des 5 variétés identitaires de ce territoire unique : Salonenque, Bouteillan, Grossane, Béruguette et Picholine. Un véritable joyau patrimonial qui a d’ailleurs permis à la propriété de rejoindre l’an passé le très exclusif Comité Colbert aux côtés de 92 maisons de prestige comme Chanel, le champagne Krug, Guy Savoy ou bien encore John Lobb, toutes attachées à la défense des meilleurs savoir-faire. Mais résumer Estoublon à l’huile serait comme résumer la Provence au Var… Ici, la pluri disciplinarité règne. De l’huile oui, mais aussi 20 hectares de vignoble dont 17 hectares en production avec de jolis vins rouges majoritaires et des blancs. On ne saurait évidemment oublier le magnifique château dont les origines remontent à 1489 et qui était, à sa fondation, la demeure des comtes de Provence. Après de nombreuses péripéties, entre incendies et lente décrépitude, ce dernier avait été sauvé en 1998 par les anciens propriétaires, la famille Reboul-Schneider. Après d’importants travaux de décoration, la bâtisse se présente plus resplendissante que jamais avec 10 suites qui peuvent être privatisées dans leur globalité. On pourrait mentionner également le potager en permaculture qui fournit tous les légumes du restaurant, les 800 brebis et 650 agneaux qui paissent entre les rangs de vigne… C’est donc un véritable microcosme qu’ont acquis Jean-Guillaume Prats, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy ainsi que l’ami du couple Stéphane Courbit.

Un vignoble agrandi et un rosé à la conquête du monde La nouvelle ère qui vient de s’ouvrir à Estoublon s’illustre notamment par un visage, celui d’Anaïs Maillet qui a passé 7 années au prestigieux château Lafon-Rochet à Saint-Estèphe ainsi que 3 années au domaine Terrazas de los Andes, propriété de LVMH. C’est elle qui est responsable de toutes les productions du domaine. Et c’est avec elle que Carla Bruni s’initie à l’art subtil de la vinification et des assemblages. Comme le rappelle Marie-Emmanuelle Febvret, Directrice commerciale et marketing du château, « l’ancienne première dame n’est en aucun cas une égérie. Elle s’investit dans cette nouvelle maison dans laquelle elle vient avec son époux tous les 2 mois en famille. Elle ne prétend pas être vigneronne mais participe avec beaucoup de plaisir au processus d’élaboration de nos vins et de nos huiles ». Un long processus d’apprentissage auquel s’intéresse également l’ancien Président. « Bien qu’il ne boive pas, il ne s’intéresse pas moins aux différentes techniques mises en œuvre, lui qui est féru d’agriculture. Il est même devenu incollable sur la taille des oliviers » nous assure Marie-Emmanuelle. De l’engagement de la part du couple présidentiel mais aussi de leurs associés qui ont à cœur de porter encore plus haut la qualité des vins produits. Toute une réflexion est en cours sur les nouvelles plantations qui devraient faire passer progressivement le vignoble de 20 à 25 hectares. Quelques parcelles ont d’ores et déjà été arrachées, certaines replantées avec du rolle. Un cépage blanc car le terroir y est particulièrement propice. Depuis longtemps conduite en agriculture biologique, les vignes se voient appliquer les principes de la biodynamie depuis quelques années. Un chemin qui se précise et pourrait mener vers une future certification. L’étape cruciale sera sans nul doute l’érection d’un chai techniquement beaucoup plus moderne et abouti qui devrait être achevée pour la vendange 2023. D’ici là, gageons que la cuvée Roseblood, le rosé de négoce lancé en 2021 pour offrir aux marchés export un vin floral, délicat et frais (il ne titre que 12°)

Cet article Château d’Estoublon: le jardin provençal du couple Bruni-Sarkozy est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire