Château Giscours, un petit village au cœur de l’appellation Margaux

Le château Giscours - Margaux - Bordeaux - Médoc - iDealwine

Le château Giscours, se place comme un incontournable de l’appellation Margaux. Le domaine travaille le cabernet-sauvignon à la perfection et bénéficie d’un savoir-faire historique de plus de quatre siècles. Grâce à une interview privilégiée avec Adeline Warthmann, plongez-vous dans un lieu de vie exceptionnel.

I. L’histoire du Château Giscours

La vigne au XVIème siècle

Château Giscours est connu depuis 1552, lorsque Pierre de Lhomme, riche drapier bordelais, implante la vigne dans des terres sauvages. Les plantations se situent aux abords de la maison noble de « Guyscoutz », précédemment acquise. 

La propriété s’expand : écuries, cuverie, parc…

250 ans plus tard, Marc Promis, industriel et négociant remet la bâtisse et le vignoble au goût du jour. C’est lui qui fait construire le château de style néo-classique, que l’on peut encore découvrir de nos jours à Labarde. D’autres bâtiments adjacents au château voient aussi le jour afin de faciliter le travail de la vigne. C’est à ce moment-là qu’apparaissent les écuries.

En 1847, Marc Promis est succédé par Jean-Pierre Pescatore qui donne à la propriété une grande dimension. Il multiplie les investissements avec l’aide de collaborateurs comme Pierre Skawinski, avec qui il crée la cuverie. Nous reviendrons plus en détail par la suite sur cet espace magnifique dont l’objectif, dès sa construction, est d’améliorer la qualité des vins du domaine. En 1855, grâce à l’impulsion qu’apporte Jean-Pierre Pescatore, Château Giscours devient 3ème Grand Cru Classé. En 1870, Eugène Bühler, diplômé de l’Ecole Royale d’Horticulture de Versailles, crée le parc de Giscours, immense espace vert favorisant la biodiversité autour du château. 

Le renouveau du savoir-faire

En 1875, Edouard Cruse reprend les rênes du domaine et apporte une nouvelle vision de la viticulture en faisant construire la ferme Suzanne. Son architecture impressionnante abritait jusqu’alors des vaches de race bordelaise. Il bâtit aussi l’asile ayant pour objectif d’accueillir les enfants des salariés et ceux de la commune. Château Giscours devient alors un véritable lieu de vie, un petit village. 

En 1952, la propriété passe entre les mains de Nicolas Tari, qui réhabilite les 300 hectares du domaine. En 1992, son fils façonne le troisième vin de la famille Giscours, issu des parcelles historiques du domaine dans le Haut-Médoc.

Orangerie - Margaux - Château Giscours - iDealwine

L’innovation au sein du domaine

L’année 1995 marque la fin d’une ère et le début d’une nouvelle. Eric Albada Jelgersma, néerlandais d’origine, alors collectionneur d’art et simplement amateur de vin rénove les bâtiments utiles à la production du vin. À ce jour, ce sont ses enfants Dennis, Derk et Valérie qui sont les maîtres de la propriété. Ils sont accompagnés d’Alexander van Beek, directeur général. Château Giscours possède 400 ha de terre, dont 240 ha de près et de forêts ainsi que de 160 ha de vignes. Le domaine se réinvente en 2019 avec la création d’un rosé réalisé à partir de cabernet sauvignon, mais aussi à la conception d’un potager ayant pour objectif de fournir des produits frais et saisonniers à la table privée de la propriété. Enfin, 2019 marque l’arrivée de 60 brebis de races landaises au domaine. Une véritable année d’expansion.  

II. La précision viticole au château Giscours

Un terroir prestigieux : les croupes graveleuses 

Château Giscours bénéficie d’un des terroirs les plus renommés du monde et qui captive tous les amateurs de vin. Les profondeurs du vignoble sont marquées par “un dépôt alluvial de graves garonnaises, datées du quaternaire ancien” provenant des Pyrénées. Des doux reliefs drainants et pauvres se sont formés, favorisant la culture de la vigne. On leur donne le nom de croupes. Ces sols sont un terrain de jeu idéal pour le cabernet sauvignon.

Au château Giscours, on en compte trois différentes, apportant de la complexité au vin. À l’ouest du domaine, on retrouve la croupe Grand & Petit Poujeau, composée à majorité de peyrosols (graviers, cailloux et pierres). Culminant à 21 mètres d’altitude, son sol chaud correspond parfaitement à l’épanouissement du cabernet-sauvignon. Ensuite, le Bel Air, c’est un terroir composé de brunisols (gravier et sable). Se situant à 12 mètres d’altitude, cette terre est réputée pour être plus froide. Enfin, Cantelaude, terroir qui profite d’un mélange de peyrosols et de brunisols. Culminant à 17 mètres d’altitude, c’est une terre parfaite pour le merlot et le cabernet-sauvignon.

Cabernet sauvignon - Château Giscours - Margaux - iDealwine

La précision viticole : vendanges intra parcellaires

Le château Giscours bénéficie de 160 ha de vignes, dont 100 ha en appellation Margaux et 60 ha en Haut-Médoc, dispersés en une trentaine de parcelles. La plus vieille d’entre elles, plantée en 1923, se situe au sud-est du domaine et elle se nomme Casino. Le domaine dans sa totalité abrite quatre cépages : le cabernet-sauvignon, le cabernet franc, le merlot et le petit verdot. Les vignes sont entretenues soigneusement avec une culture raisonnée, aujourd’hui conduite selon les méthodes de l’agriculture biologique, sans certification. Le château Giscours œuvre pour le bien-être des plants de vigne en réduisant leur surface foliaire afin de diminuer l’évapotranspiration. Un véritable travail d’équilibriste ! Enfin, depuis peu, le domaine procède à des vendanges intra parcellaires en récoltant les vignes les plus jeunes en premier et les plus vieilles en dernier. Ce travail de précision offre une densité et une finesse remarquable aux vins de la maison.

Un savoir-faire exceptionnel au chai  

En plein cœur de l’appellation Margaux, château Giscours se dresse comme un incontournable. Les propriétaires ayant foulé ces terres bordelaises ont chacun apporté leur vision personnelle de la viticulture et ont transmis un savoir-faire inestimable de plus de 450 ans. Revenons sur ce magnifique espace de vinification où les maîtres-mots sont « l’éclat aromatique » et « la finesse des tanins ». La cuverie est séparée en plusieurs espaces, dont un pour la vinification des margaux et l’autre pour la vinification des haut-médoc. La bâtisse abrite aussi les 1500 barriques prévues pour l ‘élevage du vin. Celles-ci proviennent de 10 tonneliers différents et sont façonnées avec du bois de chêne français. Avant la fameuse fermentation alcoolique, les maîtres de chai du Château Giscours procèdent à une macération pré-fermentaire à froid afin d’embellir les arômes des fruits. Cinq personnes veillent sur les barriques traversant le temps. 

III. Un lieu de vie incontournable 

Le parc de Giscours

Datant de 1870, le parc de Giscours est un haut lieu de la biodiversité de l’appellation Margaux. Comme précisé auparavant, il a été imaginé par Eugène Bühler. On y retrouve un grand nombre d’espèces et d’essences rares provenant du monde entier. Véritable œuvre d’art de la nature, l’espace accueille une grande faune avec des oiseaux, des insectes, des oies, des brebis…

Lac - Château Giscours - Fôret - iDealwine

Château Giscours : prix Best of Wine Tourism 2024

Giscours est connu pour avoir une qualité d’accueil exceptionnelle” me confie Adeline WARTHMANN lors de notre entretien. D’ailleurs, le domaine a obtenu un prix Best of Wine Tourism pour l’année 2024 qui récompense ses efforts. La devise du domaine : “On se lève le matin, pour le consommateur”, qualifie bien ses objectifs en termes de relation avec le client. Sur place, on découvre une table privée vous accueillant avec les produits du potager et de la ferme de la propriété. Le domaine viticole vous offre la possibilité de passer une ou plusieurs nuits sur place dans trois chambres d’hôte. Enfin, une salle de réception et d’événementiel se trouve dans le complexe du château, à un peu moins de 30 km de Bordeaux.

L’environnement au centre des occupations pour le futur

Le château Giscours s’est récemment vu décerner le label RSE pour son travail au quotidien dans le vignoble et en dehors. De plus, la propriété est membre actif de l’association Bordeaux Cultivons Demain. Ainsi, elle s’engage pleinement pour le climat en relation avec le CEC Nouvelle-Aquitaine. 

IV. Focus sur le millésime 2023 ? 

« Le millésime 2023 est un millésime exigeant qui incarne parfaitement la force et la résilience autour de Giscours. Il est puissant, équilibré, avec un superbe éclat aromatique. Cette année a été incroyable pour le cabernet sauvignon (cépage phare du domaine). Il récompense le travail de précision et reflète l’identité du château Giscours. » Adeline WARTHMANN

CHATEAU GISCOURS CE QU’EN DISENT LES GUIDES 

Note de la RVF 2*

Une importante restructuration du vignoble a permis au cru de repartir de l’avant et les derniers millésimes renouent avec son style plein et intense.

Note de Bettane et Desseauve 4*

Quand il est réussi, ce margaux coloré et corsé, de très longue garde, affiche une singularité propre à son secteur qui traduit à merveille une interprétation unique en son genre du grand style margalais.

En conclusion, le château de Giscours est une propriété unique. Elle possède un ancrage historique de plus de 450 ans, un écosystème remarquable en plein cœur de l’appellation Margaux et une passion pour l’humain, indéniable. J’y cours à Giscours !

Retrouvez notre sélection du château Giscours sur iDealwine.

Découvrez tous nos vins en vente chez iDealwine.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire