Château Siran, sacré 1er dans le Wine Enthusiast Top 100 - Routes des vins

Château Siran, sacré 1er dans le Wine Enthusiast Top 100

Crédit photo: Gironde Tourisme

Récemment, le magazine américain Wine Enthusiast a publié son palmarès des meilleurs vins de 2021. Après avoir dégusté plus de 22 000 bouteilles, le panel a finalement rendu son top 100. S’il figure un grand nombre de vins internationaux, particulièrement du Nouveau Monde et d’Italie, c’est un domaine français qui occupe la première place.  Et le grand gagnant est l’un des domaines partenaires d’iDealwine, le château Siran. Un château incontournable de Margaux. Retour sur les secrets d’une consécration.

Situé au sud de l‘appellation Margaux, dans la région de Bordeaux, le château Siran est une propriété familiale historique, qui s’efforce de produire des crus de très hauts vols. La consécration du château Siran 2018, le grand vin du domaine, ne fait que confirmer les qualités de la production.

L’histoire de ce château commence à la fin du 17ème siècle, bien que des traces du nom Siran peuvent être remonter à une date antérieure, au 15ème siècle. C’est en 1859 que la famille Miailhe reprend les rênes du domaine, qui appartenait jusqu’à ce jour aux grands parents du célèbre peintre français Toulouse-Lautrec. Depuis cette date, c’est toujours les Miaillhe qui sont aux commandes de la propriété, en faisant l’un des derniers vignobles bordelais à être détenu par la même famille depuis plus de cinq générations. Ils créent donc depuis de nombreuses années des cuvées d’excellence, issu du soin et de la précision apportées aux différents crus.

Le château de Siran, le premier vin du domaine, a d’ailleurs bénéficié, en 2003, jusqu’à l’annulation récente du classement, du titre de Cru Bourgeois Exceptionnel. Cette distinction, témoigne de la qualité des vins produits. Et s’il n’est aujourd’hui plus classé, cette place de numéro un est la preuve qu’il mériterait amplement une place dans les Grands Crus classés.

Depuis 2007, Edouard Miailhe, sixième génération, mène le domaine avec l’envie de porter les valeurs familiale. Désireux de continuer à entretenir les lettres de noblesse du château, il s’est entouré de Jean Luc Chevalier, le chef de culture depuis 2008, puis de Hubert de Boüard, oneologue-conseiller depuis 2014. Enfin, en 2016, Marjolaire Defrance est venue complétée l’équipe, et a hisser le château à des niveaux jamais atteints. Grâce à son travail minutieux, elle est admirablement réussie à traduire le terroir exceptionnel du domaine.

Relativement petit, avec seulement 25 hectares, le vignoble de Margaux s’étend entre sol de graves et galets, sur lequel pousse des vignes de merlot, cabernet sauvignon, petit verdot et cabernet franc. La proportion de petit verdot, plus élevé qu’ailleurs sur l’appellation Margaux, marque d’ailleurs l’une des spécificités du domaine. Les vignes sont en moyenne âgées de 30 ans, bien que la parcelle la plus ancienne date de 1920.  Après une viticulture raisonnée, sans herbicide chimique, des vendanges manuelles sont réalisées, dans le plus grand respect des baies, avant le passage au chai, où la magie opère.

Le millésime 2018 est celui qui a fait fondre le cœur de nos confrères américains. Mais quels sont les secrets de sa production ?

Une météo risquée, mais qui s’est révélée optimale 

Si le millésime 2018 n’était pas gagné d’avance, à cause d’un hiver et d’un printemps particulièrement pluvieux, avec une tempête de grêle en juillet, l’été a finalement été ensoleillé, long et chaud, permettant aux baies de se concentrer en arômes. Elles ont été ramassées à pleine maturité.

Une vinification soignée 

Les grappes ont été fermentées en cuves inox, avec une sélection parcellaire, puis macérées à une température entre 28 et 30 degrés, elles ont ensuite été mises en cuves pendant 18 à 24 jours, avant de subir une fermentation malolactique partielle. Le jus a été élevé pendant 12 mois, en barrique, dont 35 % de barriques neuves. Ainsi, ce vin est doté de tanins puissant, le rendant particulièrement apte à la garde.

Un assemblage tout en équilibre 

L’assemblage final de ce millésime est de 45% de cabernet sauvignon 44% de merlot, et 11% de petit verdot.  Le vin est puissant, intense, long en bouche, grâce à la présence de petit verdot. Nul doute que les beaux arômes du millésime 2018, entre fruits noirs et rouges, ont su séduire les critiques du Wine Enthusiats.

Mais le magazine n’est pas le seul a avoir remarquer les qualités de ce cru, puisqu’il a aussi reçu la note de 16,5/20 par Jancis Robinson et 17,5/20 par la Revue du vin de France. Avec des critiques pareilles, allez-y les yeux fermés, vous ne pouvez pas vous tromper !

 

Voir tous les vins du château Siran

Voir tous les margaux

Voir tous les vins du Nouveau Monde

Voir tous les vins italiens

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire