[Concours des Vins 7/12] Château de Pizay & Agamy

La cinquième édition du concours des vins organisé par Terre de vins a de nouveau été l’occasion pour des milliers de professionnels du vin de soumettre leur nectar à l’exercice de la dégustation à l’aveugle. Ce sont 2283 flacons qui ont ainsi été présentés pour un total de 444 médailles d’or. Parmi ces médaillés, la rédaction de Terre de vins a élu 24 « superchampions », des vins « coups de cœur » que nous vous présentons durant tout l’été. Aujourd’hui, direction le Beaujolais !

CHÂTEAU DE PIZAY (69)
Bien que Château de Saint-Lager soit apposé sur l’étiquette de la bouteille et donne son nom à la cuvée, c’est le domaine viticole du Château de Pizay qui peut se targuer de compter cette superbe cuvée dans ses rangs. L’acquisition par le domaine du Château de Saint-Lager et ses 14 hectares de Brouilly situés au pied de la colline du même nom remonte à 1998. Elle a permis à la propriété située à Belleville-en-Beaujolais d’atteindre les 80 hectares de vignes et d’enrichir son catalogue d’appellations qui comprend également des vins produits en Beaujolais Rouge, Beaujolais Blanc, Morgon et Régnié. Ce sont pas moins de 12 cuvées qui sont vinifiées et qui incarnent cet éventail d’appellations, ainsi que la renommée du château dont la construction des premières tours remonte au XIème siècle. La bâtisse a depuis bien évolué puisqu’en son sein, un hôtel 4 étoiles a vu le jour avec 64 chambres, un spa, un restaurant gastronomique et une œnothèque. Si vous êtes dans la région, voici donc une adresse immanquable.

La cuvée médaillée : Château de Saint-Lager – Brouilly 2022, Rouge, Beaujolais, 13 € (HVE)
Il annonce sa gourmandise dès le premier nez, avec sa framboise écrasée, ses arômes de prairie, ses senteurs florales d’œillet d’Inde, de fleur de sureau, son palais aux tanins fins et fondus, le bouquet livrant encore de la framboise boostée d’un éclat de poivre. Bien campé dans la typicité de l’appellation avec un côté pimpant, équilibré et désaltérant. Au rendez-vous pour toute occasion de partage.

Accord mets-vin
Thon rouge, poivre rose et confiture d’oignons.

AGAMY (69)
C’est un nouveau vin produit par une cave coopérative qui a su tirer son épingle du jeu lors de la dégustation à l’aveugle du Concours des Vins. Pour comprendre son histoire, un petit retour en arrière s’impose. Tout commence il y a pratiquement 100 ans, quand à la fin des années 30, plusieurs vignerons locaux décident de joindre leurs forces pour faire rayonner les vins issus de leur terroir : la Cave de Quincié est née. Son succès sera une source d’inspiration puisque verront le jour par la suite la Cave des Coteaux du Lyonnais, la Cave de Bully et la Cave des Vignerons Foréziens. Ces quatre caves sont regroupées sous la bannière Agamy depuis 2016, mais celle qui nous intéresse aujourd’hui est la cave des Coteaux du Lyonnais puisque c’est elle qui vinifie notre cuvée médaillée. Avec à sa présidence Florent Chirat, la cave compte aujourd’hui dans ses rangs 55 adhérents cultivant une surface totale de 130 hectares qui, comme le nom de la cave l’indique, sont en appellation Coteaux-du-Lyonnais et offrent ici une jolie bouteille au sympathique rapport qualité-prix. 

La cuvée médaillée : Vieilles Vignes – Signé Vignerons 2021, Blanc, Coteaux-du-Lyonnais, 7,30 €
Un blanc sous la tonnelle ou au coin du feu ? Déception impossible avec ce chardonnay issu de vieilles vignes à la palette aromatique typique : fruit blanc (poire mûre), au palais ample et caressant, savoureux, finement toasté, à la finale à peine teintée d’une légère amertume. Certifiée « Vignerons engagés », cette cave applique une charte environnementale et offre ici une vraie pépite à tout petit prix. 

Accord mets-vin
Apéritif idéal.

Cet article [Concours des Vins 7/12] Château de Pizay & Agamy est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire