[Concours meilleur caviste de France] Pré-sélections : ce qui attend les candidats

Après la phase d’inscription en ligne, ouverte jusqu’au 31 mars 2024 sur www.meilleurcavistedefrance.fr, les aspirants au titre de Meilleur caviste de France auront encore quelques semaines pour se préparer à la première épreuve de pré-sélections, qui se déroulera le lundi 13 mai (11h-12h). Nous vous expliquons en quoi elle consiste.

Pour espérer succéder à David Morin, sacré en 2022 et devenir Meilleur caviste de France 2024, les candidats à la compétition biennale créée par le Syndicat des Cavistes Professionnels (SCP) et organisée par Terre de vins devront franchir une à une d’exigeantes phases de sélection. Première d’entre elles, la pré-sélection digitale, qui prendra la forme d’un questionnaire en ligne d’une durée d’une heure, mêlant QCM et questions ouvertes appelant une réponse rédactionnelle. 

Savoir transversal
Concocté avec rigueur par des cavistes aguerris, au premier rang desquels le président du SCP Patrick Jourdain et les vainqueurs 2018 Cyril Coniglio et 2022 David Morin, la pré-sélection vise à évaluer de façon transversale les connaissances des cavistes en matière de vins, spiritueux et autres alcools de qualité, la pertinence de leur conseil, mais aussi leurs bons réflexes quant à la tenue d’un commerce spécialisé, notamment concernant les contraintes législatives et réglementaires. Leurs réponses seront corrigées par un jury composé du président du SCP, des vainqueurs des éditions précédentes, de représentants des chaînes de cavistes, de membres de Terre de vins et d’un représentant des partenaires. Seront retenus les 40 meilleurs candidats de France et DOM-TOM, sous réserve qu’ils aient atteint la note minimale requise à l’issue des épreuves de présélections (note médiane calculée en déduisant de l’ensemble des notes des candidats les cinq plus hautes et les cinq plus basses notes). 

Jusqu’au podium
Une fois cette première marche franchie, les qualifiés auront jusqu’à octobre pour se préparer à la suite de la compétition. Le dimanche 20 octobre, les 40 sélectionnés se retrouveront pour s’affronter lors des phases qualificatives en deux temps. Le matin, les deux traditionnelles épreuves écrites (questionnaire et dégustation à l’aveugle, chacune sur 100) permettront de dégager les quinze meilleurs candidats, qui s’affronteront l’après-midi en demi-finale lors de deux nouvelles épreuves orales (quiz et épreuve mystère de mise en situation, chacune sur 20). Les notes obtenues l’après-midi seront cumulées à celles déjà obtenues le matin pour établir le classement des huit meilleurs. Ces huit finalistes s’affronteront en finale, le lundi 21 octobre, autour de quatre épreuves en présentiel (quiz de rapidité et de connaissances, dégustation à l’aveugle commentée de différents produits, présentation orale d’un produit sélectionné par l’organisateur, simulation de vente/conseil sur un choix personnel) et une en amont (client mystère, pour évaluer les qualités d’accueil et de conseil des finalistes), toutes notées sur 20. A l’issue de cette journée sous tension, le nom du champion des cavistes sera dévoilé, ainsi que ses dauphins, cavistes d’argent et de bronze, et du meilleur jeune caviste de France (moins de 30 ans).

Cet article [Concours meilleur caviste de France] Pré-sélections : ce qui attend les candidats est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire