Contre le réchauffement climatique, la filière vigne et vin propose sa stratégie - Routes des vins

Contre le réchauffement climatique, la filière vigne et vin propose sa stratégie

L’INAO, l’INRAE et l’IFV ont rendu un rapport commun de recommandations pour l’adaptation de la vigne au réchauffement climatique. Économie, identité des appellations, progrès technique, toutes les pistes y sont abordées.

Ce rapport dresse un constat de l’évolution objective du climat, constatée sur plusieurs décennies, et fait deux projections de l’évolution future des températures, l’une optimiste, l’autre moins. À l’issue de ce travail, le groupe donne ses propositions concrètes qui forment une feuille de route, désormais aboutie.

Si, dès 2012, l’INRAE avait déterminé quatre scénarios de prospective en fédérant les recherches conduites en France sur l’adaptation au changement climatique dans la filière vigne et vin, ce travail avait abouti à quatre scénarii et le groupe de travail sur cette stratégie a choisi de poursuivre le scénario innovant en étudiant les modalités d’application de l’innovation dans le respect de l’identité des appellations. En viticulture, l’appel à de nouveaux cépages, en œnologie à de nouvelles levures plus gourmandes en sucre, aux méthodes de filtration propres à désucrer les moûts ou désalcooliser les vins dans des proportions supérieures aux maximums légaux actuels sont par exemple mentionnés. La lutte contre le réchauffement climatique lui-même est abordée de manière très concrète avec le conditionnement de la perception des aides de l’Union européenne dans le cadre de l’Organisation commune des Marchés (OCM) à l’écoconception, à la détention d’un label Bas Carbone…

« Cette stratégie a pour ambition de ne proposer que des actions concrètes, pouvant pour la plupart être réalisées à court et moyen terme. (…) Le corps de la stratégie est là, il est désormais temps, en cohérence avec l’action gouvernementale, de la mettre en œuvre » conclut le rapport du groupe de travail France-Agrimer-INAO.

Cette Stratégie de la Filière Viticole face au changement climatique a été co-signée par les présidents :
• du conseil spécialisé vin de FranceAgriMer, Jérôme Despey,
• de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), Philippe Mauguin,
• de l’Institut nationale des appellations d’origine (INAO), Marie Guittard et de son Comité national AOC vin, Christian Paly, et du Comité national IGP vin de l’INAO, Éric Paul
• ainsi que Bernard Angelras, président de l’Institut français de la vigne et du vin (IFV).

Cet article Contre le réchauffement climatique, la filière vigne et vin propose sa stratégie est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire