Côte-Rôtie à Ampuis et ailleurs

A l’occasion de la 95ème édition, du Marché aux Vins d’Ampuis, Côte-Rôtie, l’appellation prestigieuse du Rhône Nord, dévoile de nouvelles ambitions.

A l’occasion de la 95e édition du Marché aux Vins d’Ampuis , l’appellation présidée par Michaël Gerin en a profité pour revoir et moderniser son site internet www.cote-rotie.com en s’émancipant de l’appellation Condrieu qui a également revu le sien. Le site ampuisais détaille l’historique du vignoble qui date de l’Antiquité sous l’impulsion des Allobroges, l’évolution de l’appellation depuis 1940, explique les sols, le climat, les paysages, la syrah bien sûr qui y est reine, mais aussi le savoir-faire de ses vignerons, ne serait-ce que pour expliquer à quel point les pentes escarpées du vignoble relèvent d’un véritable défi. Chaque domaine est décrit en quelques lignes avec les conditions et horaires d’ouverture au public, ses coordonnées avec liens téléphone, mail et réseaux sociaux et un renvoi sur le site web si le vigneron en a mis un en place. Un site esthétique, concis et efficace complété par une billetterie en ligne, avec ou sans carnet de dégustation, pour l’accès au marché aux vins (de 10 à 16€). Cette édition accueillera sur quatre jours à la salle polyvalente 66 stands de vignerons présentant plus de 300 vins, en priorité des côte-rôtie mais gageons qu’on y dégustera également quelques condrieu, saint-joseph, cornas, saint-péray, crozes-hermitage et hermitage.

Relancer la Tablée et s’éloigner de Lyon
L’appellation va par ailleurs relancer la Tablée, un événement à l’occasion duquel les domaines invitent qui bon leur semble, chacun devant apporter une bouteille de son choix à faire goûter à ses voisins de table autour de plats de chefs. La manifestation qui se tenait depuis 2016 en janvier, suspendue au moment de la crise du Covid, devrait revenir sur le calendrier 2024 mais elle a été décalée en avril « pour la dissocier du Marché aux Vins et qu’elle devienne un événement à part entière où l’on aura plus de temps pour recevoir et échanger avec nos invités », commente Michaël Gerin qui attend environ 190 personnes. 

Michae?l Gerin @F. Hermine

Outre une dégustation parisienne pour les prescripteurs, l’AOP du Rhône Nord toujours en association avec sa voisine Condrieu, devrait également se déplacer dans de grandes villes françaises comme Bordeaux. « Le Sud-Ouest commence à s’intéresser à nos vins; nous allons donc en profiter pour nous éloigner de Lyon, notre zone traditionnelle de consommation à 1h de route, et fidéliser la clientèle également dans les stations de ski et chez les tables étoilées alpines ». 

Garder les terres et préserver la biodiversité
Côte-Rôtie vend toujours 70% de sa production dans l’Hexagone et a retrouvé du volume en 2022 après les pertes importantes de 2021 suite au gel de printemps. 2023 porte beaucoup d’espoirs. « Une année de vignerons : on a tous fini fatigués après un été sans fin, une humidité intense et des vendanges qui se sont terminées par dix jours de canicule. Mais ce millésime est d’un équilibre incroyable avec malgré les craintes, une belle acidité. Cela prouve que notre vignoble avoisinant quand-même 35 hl/ha a une belle résilience, ce qui est rassurant pour l’avenir ». L’appellation de 340 hectares a déjà atteint quasiment son potentiel maximum – « il ne reste qu’une vingtaine d’hectares à planter, en forte concurrence avec l’urbanisation, reconnait Michaël Gerin. Pour l’instant, nous concentrons nos efforts sur la préservation de la biodiversité », notamment en travaillant avec l’Association Technique des Côtes-du-Rhône, (ATCR) afin de tester des sélections massales, l’enherbement, de nouveaux chenillards, de suivre le vignoble et les pratiques bios. Près de 20% seront certifiés en 2023, le double de l’an dernier. « Le défi est pour une appellation de renommée mondiale de garder un rapport à la terre et de conserver les vignes pour les nouvelles générations y compris celles de plus en plus nombreuses qui reviennent pour une deuxième vie ».

Cet article Côte-Rôtie à Ampuis et ailleurs est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire