Crozes-Hermitage fait vibrer la Wine &Transat - Routes des vins

Crozes-Hermitage fait vibrer la Wine &Transat

Grand succès pour cette 12e édition de Wine & Transat, opération de dégustation de l’appellation Crozes-Hermitage via des bars éphémères. Elle s’est déroulée pour la deuxième année dans l’enceinte du Grand Hôtel-Dieu, monument historique et emblématique de Lyon récemment restauré et reconverti qui accueillera bientôt la Cité internationale de la Gastronomie.

Grand beau temps le premier jour au-dessus du cloître du Grand Hôtel Dieu à Lyon qui accueillait l’opération Wine & Transat ; l’orage et l’averse du vendredi soir n’ont pas réussi à décourager les visiteurs. Ils étaient venus parfois de l’autre bout de la région pour assister à l’événement du 2 et 3 septembre et goûter les vins en blancs et rouges de Crozes-Hermitage disponibles dans des bars éphémères. Une trentaine de domaines y étaient représentés. Si quelques vignerons avaient du déclarer forfait pour cause de vendanges intempestives, les quatre stands étaient néanmoins fournis avec une sélection d’une soixantaine de bouteilles ou de service au verre. Les vins étaient proposés à des tarifs forfaitaires de 21 à 33 € pour la bouteille, 4 à 6 € au verre (avec entrée libre); l’équivalent de 1100 bouteilles ont été vendues sur l’événement. Des choix différents étaient proposés sur les deux jours, rouges en syrah, blancs en marsanne et/ou roussanne.

Cette deuxième année dans cet endroit mythique au cœur de Lyon, en bord du Rhône, a donc remplacé avec succès l’opération qui se déroulait auparavant sur une péniche amarrée le long de la Saône. Le changement de lieu a surtout permis d’accueillir davantage d’amateurs, près de 2000 sur les deux jours, de 18h à minuit. Les voûtes du cloître autour d’un îlot de verdure ont offert un abri opportun, lors de l’épisode de pluie, aux grandes tablées installées pour l’occasion afin de pouvoir partager ses impressions en toute convivialité autour des vins. Les deux cours du Grand Hôtel-dieu abritaient également des stands « food » proposant planches de fromages et de charcuteries.

B-a-Ba des Crozes

Quatre ateliers étaient animés par le maître caviste Cyril Coniglio, Meilleur caviste de France en 2018, spécialiste des vins rhodaniens et fondateur de la cave Rhône Magnum à Pont-de-l’Isère (26). Ils permettaient de découvrir les bases de la dégustation et les grandes lignes de l’appellation tout en dégustant quelques échantillons de la production des vignerons (70 caves particulières au total), des coopératives (Tain et Clairmont) et des négociants (73), les trois familles présentes sur Crozes-Hermitage. Avec 1800 ha sur 11 communes, l’AOC chevauche le 45e parallèle propice aux plus grands vignobles mondiaux. Elle représente la moitié des volumes du Rhône septentrional. Les rouges, largement majoritaires à près de 90%, sont sujets de la reine Syrah tandis que les blancs jouent principalement sur la marsanne, mais également sur la roussanne. Pas de rosés dans l’appellation. « Auparavant, on pouvait compléter une cuve de rouge avec des cépages blancs à hauteur de 15 %, a rappelé le maître caviste. Mais comme aujourd’hui l’appellation manque de blanc, ça ne se fait plus beaucoup ». Les vins de Crozes donnent en général des vins sombres, puissants, mais fruités sur des arômes de poivre, d’épices, de fruits noirs bien mûrs, de réglisse et de violette, les blancs offrent des notes de fruits blancs et jaunes, de noisette, d’amande, de fleurs blanches et de miel.

Cet article Crozes-Hermitage fait vibrer la Wine &Transat est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire