Dans le Loir avec le pineau d’Aunis

Rendez-vous en terroir méconnu avec le Loir, le vignoble le plus septentrional du Val de Loire, et son cépage phare : le pineau d’Aunis !

Avec son lot d’appellations peu connues, la Loire a de quoi séduire les amatrices et amateurs les plus éclairés. Le vignoble du Loir en est un exemple parfait, représenté fièrement par les AOC Coteaux du Vendômois et Coteaux du Loir, deux terroirs de prédilection pour le cépage pineau d’Aunis. À noter que le vignoble est également le plus proche de Paris, non pas à vol d’oiseau (200 kilomètres) mais en TGV, avec seulement 41 minutes de trajet au départ de la capitale.

A chaque vignoble son cours d’eau
Sous-affluent du fleuve royal, le Loir se jette dans la Sarthe au nord d’Angers mais avant cela, la rivière aura parcouru plus de 300 kilomètres en provenance du Perche. A partir de Vendôme, ce sont dans ses boucles et sur ses coteaux que se trouvent les quelques centaines d’hectares (moins de 300) de vignes répartis sur trois AOC : Coteaux du Vendômois, Coteaux du Loir et Jasnières la plus célèbre, nichée entre les deux premières.

Si la Loire est dominée par une production de vins blancs, les vins rouges et rosés occupent une place particulière dans cette région. Hormis Jasnières et son unique chenin, Coteaux du Vendômois et du Loir proposent plus de 70% de rouges et rosés et le pineau d’Aunis à plus que son mot à dire…

Le pineau d’Aunis
L’Anjou à son cabernet franc et nous, nous avons le pineau d’Aunis” nous confie Ariane Lesné, la présidente de l’AOC Côteaux du Vendômois lors de Val de Loire millésime. Cépage authentique de la région, le pineau d’Aunis est originaire de Dampierre à côté de Saumur sur le lieu-dit Aunis. Cultivé depuis plus de 1000 ans dans la vallée du Loir, bassin où il est le plus implanté du Val de Loire, depuis 1920 dans les Coteaux du Vendômois.

Un cépage difficile à cultiver et qui demande beaucoup de rigueur à la vigne”, s’exprime Pierre-François Colin du domaine Patrice Colin. Acteur emblématique du Loir, le domaine Patrice Colin produit rouges et rosés avec le pineau d’Aunis. “Il offre une forte identité, le cépage avec le plus de rotundone, c’est pourquoi il a ce côté très épicé qui lui est reconnaissable”. Un cépage difficile à cultiver à et dompter au chai lors de la vinification, où les vins peuvent être assez “végétal” les années fraîches.

Discret comme un loir, cette métaphore pourrait parfaitement coller à la région la plus au nord du Val de Loire. Au total, ce sont près de 210 hectares de pineau d’Aunis qui sont cultivés dans le secteur, principalement au sein de l’appellation Coteaux du Vendômois.

3 pépites sélectionnées par Terre de Vins :

©W. Kiezer

Lors de la dégustation “pineau d’Aunis” organisée au Val de Loire millésime 2023, nous avons dégusté une vingtaine de vins rouges et rosés, dont certains ne nous ont guère laissé indifférents.

Cuvée Gris 2022 – AOC Coteaux du Vendômois – Domaine Colin (AB – Demeter)
100% pineau d’Aunis. Un rosé expressif et au rapport qualité / prix imbattable. Ses notes poivrées vous feront apprécier toute la palette aromatique du cépage phare du Loir.
Prix au domaine : 9,00 €

Cuvée Grandgousier 2020 – AOC Coteaux du Vendômois – Domaine de Montrieux (AB)
Présidente de l’appellation, Ariane Lesné offre un très joli pineau d’Aunis, d’une finesse étonnante.
Prix au domaine : 20 €

Cuvée Intuition 2008 – AOC Coteaux du Vendômois – Domaine Colin (AB – Demeter)
Dégustée à Val de Loire millésime, cette cuvée révèle l’énorme potentiel de garde du pineau d’Aunis. 2008 fut une excellente année, Intuition est un excellent vin !
Prix au domaine : non disponible à la vente

Cet article Dans le Loir avec le pineau d’Aunis est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire