David Ridgway honoré au Sénat

La fidélité du sommelier originaire du Surrey au célèbre restaurant La Tour d’Argent lui a valu de recevoir la médaille de cette assemblée de  »sages ».

Un peu plus de quarante ans après ses premiers à La Tour d’Argent, au 15 quai de la Tournelle à Paris, David Ridgway a quitté pendant quelques heures l’univers de la gastronomie pour découvrir celui de la politique au service de la République. Ce lundi 8 novembre, le plus Français des sommeliers britanniques et sans doute aussi l’un des plus enviés de la planète était accueilli au Palais du Luxembourg. Avec son regard malicieux et la petite touche d’accent auquel il est très attaché, il était l’hôte d’une cérémonie organisée en son honneur. Un moment solennel destiné à la remise par Catherine Dumas, sénatrice de Paris, de la médaille du Sénat en présence notamment d’André Terrail, président de La Tour d’Argent, et de Guillaume Gomez, ancien chef de l’Elysée et aujourd’hui grand ambassadeur de la gastronomie française.

Cette médaille salue à la fois sa fidélité à cette institution et son travail pour développer et entretenir l’une des plus belles et plus impressionnantes cave de restaurant dans le monde. Des centaines de milliers de bouteilles de vins auxquels on laisse ici le temps d’atteindre leur apogée avant de les inscrire à la carte. Un livre de cave que les clients ne risquent pas d’emporter par distraction. Riche de 300 pages, il pèse 7 kg.

« La cave idéale, c’est vingt ans de stock. C’est un choix de 480 chablis contre trois à mon arrivée, une verticale de Romanée Conti qui débute en 1945 et une vitrine sur les premiers crus bordelais dont on achetait 15 caisses de bouteilles et deux de magnums. Des vins auxquels on a toujours laissé le temps de s’épanouir… », déclarait David Ridgway à Terre de vins en 2017.

Cet article David Ridgway honoré au Sénat est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire