De l’année en bouteille chez Bache-Gabrielsen - Routes des vins

De l’année en bouteille chez Bache-Gabrielsen

Avec Years in Cask, la maison Bache-Gabrielsen revient sous les feux des projecteurs. Cette nouvelle collection sur-mesure délivre des 19, 22, 24 et 37 ans d’âge, de quoi passer de belles soirées d’été au bord d’une piscine, le cigare entre les doigts.

Cette maison, fondée en 1905 par un jeune lieutenant norvégien, a pour habitude de produire des cognacs aussi qualitatifs que diversifiés, jouant à raison sur les crus, les vieillissements ou encore dans le cas présent sur les millésimés. Non seulement des vintages mais qui donnent leur âge car il faut toujours avoir en tête que le cognac ne vieillit plus une fois en bouteille. Pour exemple, un millésime 2000 mis en bouteille en 2020 aura toujours 20 ans d’âge en 2021, 2022, etc. Bref, cette nouvelle collection de Bache-Gabrielsen, nommée Years in Cask, se décline en un 19 ans d’âge, un 22, un 24 et un 37. Et ce sont des single cask mis en bouteille dans leur couleur naturelle, c’est-à-dire que ces eaux-de-vie proviennent chacune d’un seul et même fût et n’ont pas subi d’ajout de colorant. « Notre objectif est de mettre en valeur les années d’élevage en fût pour démontrer l’impact réel du bois de chêne sur le cognac. Certains de ces cognacs millésimés, pour une maturité optimale, ont été placés en dames-jeannes après vieillissement et stockés dans notre Paradis », explique Hervé Bache-Gabrielsen, directeur général et représentant de la quatrième génération de la Maison éponyme. Ce souci de la qualité et du détail est également suspendu au talent du maître de chai Jean-Philippe Bergier. « Ces cognacs présentent des qualités particulières de maturation et de complexité, avec un profil gustatif distinctif. La collection offre une diversité et une totale transparence sur le parcours de chacun des quatre cognacs », souligne-t-il. Il reste à passer de la théorie à la pratique. Le 19 ans d’âge (179€ les 70cl) est sous le signe de la fraîcheur avec des notes florales au nez et une bouche guidée par un léger gras au parfum de frangipane. C’est une Grande Champagne et il titre à 47,2°. Le 22 ans d’âge (209€ les 70cl) est également issu du premier cru de l’appellation et titre quant à lui à 46,9°. Il nous emmène davantage sur le champ des épices et des notes torréfiées. Sa pointe de clou de girofle est caractéristique des grands cognacs. Le 24 ans d’âge (224€ les 70cl) provient du cru Fin Bois, un cru qui regorge de pépites.  Ce lot du village de Brie-sous-Matha est suave, riche, emmené par des notes de tisanes et une vanille intense. Ce 1988 titre à 40,8°, lui offrant une belle buvabilité. Le 37 ans d’âge (379€ les 70cl) enfin, l’aîné de la gamme, est également né dans le village de Brie-sous-Matha. Ce cognac titrant à 41,2° est porté par la vitalité avec son bouquet d’agrumes où un léger rancio s’invite au débat.

Cet article De l’année en bouteille chez Bache-Gabrielsen est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire