De nouveaux visages dans le Médoc

C’est officiel ce 6 février, des vignerons israéliens investissent dans le Médoc, sur les 10 hectares du Château Tour du Haut-Moulin, Cru Bourgeois en Haut-Médoc. Les nouveaux-venus s’appellent Golan Flam, Eran Pick et Dan Sheinman. 

On ne les présente plus dans l’univers viticole israélien. Golan Flam vient de la propriété éponyme, un domaine des collines de Judée où, diplômé de l’Université de Plaisance en Italie, il est vigneron aux côtés de sa mère Camellia et de son frère Gilad. Golan Flam investit avec Dan Sheinman et Eran Pick, deux autres figures du vin israélien. Diplômé de l’Université hébraïque de Jérusalem dans les sciences végétales, Dan Sheinman apportera son expérience acquise ces dernières années sur les terres de Bourgogne. Eran Pick enfin, vigneron remarqué au sein de Tzora Vineyards en tant que directeur technique, constitue le troisième investisseur. « C’est le résultat d’années de recherche, précise-t-il. Nous recherchions un terroir exceptionnel dans le Bordelais, une propriété qui nous permettrait de produire des vins qui reflètent notre passion pour les terroirs. Le Château Tour du Haut-Moulin est idéal avec ce plateau de graves à côté de la rivière. Ces atouts naturels, alliés à l’histoire et au savoir-faire de la famille, forment une opportunité unique. Le Médoc est la région viticole la plus emblématique du monde ». La propriété est vendue par Lionel et Carole Poitou qui continueront à s’occuper du domaine. Le Château Tour du Haut-Moulin est classé en tant que Cru Bourgeois et compte une dizaine d’hectares. Le consultant bordelais, Vincent Dupuch, apportera aussi son expertise.   

Cet article De nouveaux visages dans le Médoc est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire