Décès de Fabienne Joly, une grande perte pour la Provence 

Elle était toujours joviale, souriante avec du dynamisme à revendre. Fabienne Joly, la présidente de la Chambre d’Agriculture du Var, s’est éteinte à 51 ans des suites d’un cancer. 

La vigneronne du Clos La Neuve va laisser un grand vide. Elle était de tous les fronts et tout particulièrement pour défendre les Côtes-de-Provence dont elle était productrice en Sainte-Victoire. Le Clos La Neuve à Pourrières et ses 250 ha avaient été achetés par son arrière grand-père Désiré Henry en 1936. Elle avait présidé le Centre du Rosé de 2015 à 2018 avant de passer la main à Bernard Angelras. « Elle a œuvré sans relâche pour la recherche et l’innovation et pour placer le vignoble provençal au plus haut » pouvait-on lire sur la page du Centre. Syndicaliste aux côtés des jeunes agriculteurs et auprès de la FDSEA, puis conseillère régionale, membre notamment de la commission « agriculture, ruralité, élevage et forêt », elle avait pris la présidence de la Chambre d’Agriculture en 2019 jurant de se battre pour la préservation du foncier et l’irrigation. Elle était d’ailleurs devenue également présidente de la Société du Canal de Provence depuis 2021. Engagée et battante, passionnée et épicurienne, elle était particulièrement fédératrice. Elle avait été nommée en 2020 au grade de chevalier de la Légion d’honneur. 

Eric Pastorino, président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence a rendu hommage à « cette alliée indéfectible de la viticulture provençale. Nous lui devons beaucoup. Le vignoble perd une partenaire et surtout une amie ». Sylvain Audemard vice-président de la Chambre d’Agriculture et Sébastien Perrin, le secrétaire général, ont salué aussi cette femme d’actions, femme de cœur et femme leader : « Nous perdons un être ordinaire doté de pouvoirs extraordinaires ». Les Eléonores de Provence ont salué « une grande Dame du vin, une ambassadrice et un modèle, par son engagement pour défendre la Provence, son courage, sa joie de vivre ». 

20 ans centre du rose? : Fabienne Joly aux co?te?s d’Eric Pastorino et Bernard Angelras ©F. Hermine

Ses obsèques auront lieu mercredi 20 décembre en la basilique de Saint-Maximin la Sainte-Baume à 10h avant qu’elle soit inhumée au cimetière de Peynier. Toutes nos condoléances à sa famille, son mari et ses deux fils Jullian et Killian. Une cagnotte a été ouverte sur leetchi.com pour soutenir la lutte contre le cancer et honorer sa mémoire.

Cet article Décès de Fabienne Joly, une grande perte pour la Provence  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire