Décès du jeune vigneron jurassien Damien Bonnot

La filière jurassienne a rendu hommage ce mercredi 3 avril à l’espace Pasteur d’Arbois et sur l’esplanade du cimetière à un jeune vigneron prometteur, Damien Bonnot, 35 ans, décédé vendredi dernier

Damien Bonnot a été retrouvé sans vie chez lui à Mantry (Jura) vendredi dernier. Issu de Saint-Lothain, au cœur du Revermont, il avait rejoint en 2022 la maison familiale de négociant-éleveur après une première vie comme moniteur-éducateur en maison d’enfants. Damien, surnommé Diam’s par ses amis, avait alors repassé un brevet de responsable d’exploitation en viti-œno avant de revenir travailler au domaine. Celui-ci avait été créé en 1936 par son arrière grand-père Xavier Bonnot puis repris par son fils André et son petit-fils Thierry, le père de Damien et de son frère Richard. Diam’s s’occupait plutôt de la vinification et de l’élevage des vins, garant de la qualité et de la gestion des stocks, tandis que son frère, ambassadeur de la maison, était en charge de la commercialisation, en France et à l’export, et de la coordination des événements à la propriété, notamment des portes ouvertes. Quatrième génération de vigneron, Damien Bonnot était également passionné de gastronomie, de littérature et de musique. Le domaine André Bonnot avait été distingué lors du clavelinage récompensant les meilleurs vins jaunes à la Percée 2019 à Poligny avec un côtes-du-Jura 2012 et à celle d’Arbois en février dernier avec un côtes-du-Jura 2016.

Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.
Possibilité de faire un don pour les associations Addict et CSAPA Passerelle 39.

Cet article Décès du jeune vigneron jurassien Damien Bonnot est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire