Dégustation | La botte secrète du Château Meyney, à Saint-Estèphe

Dégustation château Meyney - iDealwine

Il y a quelque temps, l’équipe du Château Meyney organisait une dégustation inédite, visant à faire (re)découvrir les vertus d’un cépage peu courant dans les assemblages médocains, le petit verdot. On sait que le Château Meyney est un vin singulier, bien connu et apprécié des amateurs pointus, assez confidentiel en fait. Le petit verdot serait-il sa botte secrète ? Récit d’une passionnante dégustation.

Connaissez-vous LA particularité de Château Meyney, à Saint-Estèphe ? Il y en a plusieurs, à vrai dire. Son terroir d’abord, remarquable. Comme les plus grands crus du Médoc, celui de Meyney « regarde le fleuve ». Implanté sur une belle croupe de graves, qui repose sur un sol argilo-calcaire, le vignoble de 51 hectares est non seulement bien drainé, mais bénéficie de l’effet de régulateur climatique qu’exerce la Gironde, tant pour compenser les chaleurs excessives que lors des gelées hivernales. C’est ainsi qu’en 2017, année lourdement impactée par le gel, le vignoble de Meyney a été épargné. Une caractéristique singulière du terroir réside dans la veine d’argile bleue qui traverse le vignoble, particulièrement favorable aux merlots auxquels elle confère rondeur et velouté.

Ecarté du classement de 1855

Autre particularité, son histoire, qui a écarté Meyney du classement de 1855, en dépit de sa position proche de Montrose et de Calon Ségur. Sous l’influence de son fils qui allait en hériter, le propriétaire de l’époque préfère sécuriser le classement de son autre domaine (Château La Tour Carnet). Meyney, depuis, occupe une position singulière dans le paysage viticole médocain. Non classé, il n’en est pas moins identifié – et plébiscité – par les amateurs pointus. Pointus ? Oui, car la présence singulière d’un cépage peu répandu, le petit verdot, distingue Meyney de ses pairs. Ce choix, on le doit à Désiré Cordier, lors du rachat du vignoble en 1919. Le nouveau propriétaire, qui exploite par ailleurs les châteaux Gruaud Larose et Talbot, décide de replanter le petit verdot, par sélection massale. Et pourquoi donc le petit verdot, une variété réputée capricieuse, qui ne parvient que péniblement à maturité, et qu’à ce titre on qualifie souvent de rustique ? Le propriétaire de l’époque lui a déjà reconnu des compétences qui se révèlent aujourd’hui précieuses : son caractère épicé apporte du peps aux vins, et surtout, surtout, il détient une arme secrète : la fraîcheur qui le caractérise se révèle aujourd’hui déterminante. Aux côtés de 50% de cabernet sauvignon et de 35% de merlot, le vignoble de Meyney est actuellement planté de 15% de petit verdot qui, selon les années, représente 10 à 20% de l’assemblage.

Le Crédit Agricole a fait l’acquisition de Château Meyney en 2005. Anne Le Naour, qui a dirigé Meyney à partir de 2010 avant de prendre la tête de l’ensemble des propriétés du groupe, en parle toujours avec une tendresse particulière. Elle raconte ainsi avoir isolé depuis plusieurs années une cuve de petit verdot, qu’elle conserve et déguste régulièrement avec ses équipes. Un exercice que nous avons eu le privilège de partager il y a quelques semaines, nous permettant d’approfondir la découverte de ce cépage injustement oublié des assemblages. La dégustation nous apprendra ainsi à identifier le nez d’épice, le caractère vibrant, intense, puissant et impétueux du petit verdot, que viennent compléter dans l’assemblage l’élégance classique et la droiture des cabernets sauvignon, associés à la rondeur gourmande et séductrice des merlots.

La verticale de château Meyney devant la Tour Eiffel - iDealwine

L’apport du petit verdot

La dégustation des jus composés à 100% de petit verdot nous le confirme : loin de l’image rustique à laquelle il est souvent associé, le vin présente souvent une acidité et une fraîcheur qui les distinguent de l’assemblage final, mais aussi de belles notes florales et poivrées, des arômes de violette et de pivoine que l’on retrouvera ensuite dans le grand vin de Meyney. Anne Le Naour l’apprécie aussi pour sa couleur, intense, qui confère un bel éclat au vin.

Une verticale de Château Meyney

  • Château Meyney 2017

A la dégustation, le 2017, sauvé du gel, donc, est une belle surprise ! Composé à 58% de cabernet sauvignon et à 31% de merlot le vin compte 11% de petit verdot. Il offre beaucoup d’éclat, et en bouche, une délicatesse, un fondu irrésistible. Il est prêt à boire.

  • Château Meyney 2018

Le 2018 s’impose, solaire, flamboyant et intense, avec un caractère lumineux, rayonnant. Ses tannins sont parfaitement structurés, et aptes à une belle garde. A conserver encore quelques années, le temps qu’il s’assagisse. Le vin compte 18% de petit verdot, qui vient parfaire l’assemblage comportant 42% de cabernet sauvignon et 40% de merlot.

  • Château Meyney 2019

Le 2019 est issu d’une trame plus fine, gorgée d’un fruit à parfaite maturité. Il se déploie en bouche avec beaucoup de délicatesse, la finale est salivante, tout en finesse. Déjà délicieux, il supportera sans fléchir quelques années de garde supplémentaires. Un vin composé à 57% de cabernet sauvignon, 27% de merlot et 16% de petit verdot.

  • Château Meyney 2020

Le 2020, gorgé de fruits noirs (mûre, cassis) et d’arômes floraux et épicés, se distingue par son équilibre et son élégance, avec ses tannins veloutés. C’est indéniablement le bon élève de la classe ! Sa souplesse et son équilibre inciterait à l’apprécier rapidement, mais il mérite une garde supplémentaire, il sera somptueux dans quelques années. Il comprend 52% de cabernet sauvignon, 35% de merlot et 13% de petit verdot.

  • Château Meyney 2021

Le 2021, en revanche, se fait plus discret, livrant un jus délicat où pointent les notes florales. Il laisse en finale une élégante sensation de fraîcheur, avec une jolie pointe de poivre. A apprécier sans trop l’attendre, sur des chairs délicates. Il se compose à 45% de cabernet sauvignon, 37% de merlot et 18% de petit verdot.

  • Château Meyney 2023 – En Primeur

Et le primeur ? La récolte 2023 a bénéficié à plein de l’ensoleillement de fin d’été, qui a donné naissance à de prodigieux cabernets sauvignons. Un vin prometteur, déjà très accessible, d’ores et déjà délicieux. L’assemblage comprend 50% de cabernet sauvignon, 38% de merlot et 12% de petit verdot.

Accéder au site iDealwine Primeur pour découvrir Château Meyney 2023

Voir les vins de Château Meyney disponibles à la vente sur iDealwine

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire