Des viticulteurs forcent des entrepôts de la grandedistribution

Des viticulteurs ont incendié des palettes jeudi matin dans la cour d’un négociant de vin près de Béziers (Hérault) avant de forcer les portails de deux entrepôts de la grande distribution, a constaté un correspondant de l’AFP.

Le cortège réunissait environ 80 tracteurs ou remorques à Villeneuve-les-Béziers, brandissant des pancartes comme: « Vitis en colère », « Maintenant c’est du pain ou ça sera du plomb« . Les manifestants ont d’abord pénétré dans l’enceinte du négociant Castel Vin, déversant du lisier dans sa cour puis mettant le feu à des palettes, selon l’AFP et la préfecture. Ensuite, ils ont enfoncé les portails de deux bases logistiques, l’une de Lidl et l’autre d’Intermarché, avant d’y déverser du marc de raisin et de mettre là aussi le feu à des palettes. Cette manifestation est « non déclarée », a précisé la préfecture de l’Hérault dans un communiqué, en annonçant l’activation d’une cellule de crise et la mobilisation des forces de sécurité et de secours. En milieu de matinée, le même cortège de tracteurs a pris la direction de
l’autoroute A9. Depuis plusieurs jours, des actions d’agriculteurs en colère se multiplient partout en France, le principal syndicat, la puissante FNSEA, demandant des aides « immédiates » de plusieurs centaines de millions d’euros. Doléances sur lesquelles doit se pencher le gouvernement jeudi.

Cet article Des viticulteurs forcent des entrepôts de la grandedistribution est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire