Disparition de Pierre Guénant - Routes des vins

Disparition de Pierre Guénant

Pierre Guénant, propriétaire de la Villa Baulieu en Coteaux-d ’Aix-en-Provence, est décédé ce 19 septembre à l’âge de 72 ans.

Cet ancien industriel qui avait fait fortune dans l’automobile s’était reconverti dans le vin au début des années 2000. Ancien camarade de promotion de Jean-Pierre Raffarin, il avait fait toute sa carrière dans la distribution automobile d’abord chez Heuliez et Citroën puis en créant le premier « village auto » à Chatellerault puis dans d’autres villes de Poitou-Charentes. Un réseau qui va vite s’étendre sur tout le territoire. PGA (Pierre Guénant Automobiles)  dont le siège était basé au Futuroscope à Poitiers était devenu en quelques années le premier distributeur automobile français et européen avec plus de 8000 salariés et 3 Mds € de chiffre d’affaires. Il en donne le contrôle en 2000 à la famille Porsche (groupe Volkswagen) tout en restant à la tête du groupe (devenu Emil Frey en 2019) avant de céder ses dernières parts en 2010. Il se diversifie d’abord dans la distribution de matériel de travaux publics, la robinetterie industrielle, l’aide au financement…avant de se passionner pour le vin.

Il achète en 2001 la Villa Baulieu en Coteaux d’Aix, à Rognes, en pleine campagne à 20 mn de la métropole aixoise. Il transforme la bâtisse de style Renaissance provençale du XVIIe, ancienne propriété des Comtes de Provence, pour en faire un lieu d’œnotourisme haut de gamme de 11 chambres qu’il confie à sa fille Bérangère (dont une cuvée porte le prénom).  Il restructure à partir de 2011 les 140 hectares de vignes du domaine et remet aux normes son chai avec l’aide d’un certain Stéphane Derenoncourt et du maître de chai Michel Fabre. Le terroir à 400 m d’altitude sur le seul volcan de Provence fait d’abord la réputation des blancs de Villa Baulieu (la moitié de la production) puis des rouges. La gamme Baulieu a été créée quelques années plus tard pour élaborer une gamme à partir des jeunes vignes. Pierre Guénant avait également succédé en 2016 à Bernard Jeanjean au poste de président du conseil de surveillance d’Advini. Il avait été également président du Medef de Poitou-Charentes de 2004 à 2010.

La rédaction de Terre de Vins adresse ses pensées sincères et ses condoléances à sa famille et ses proches.

Cet article Disparition de Pierre Guénant est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire