Domaine André Kientzler : les artisans du Grand Cru Geisberg

Alsace - Vignes - iDealwine - André Kientzler

Au centre de l’Alsace, située à Ribeauvillé, la famille Kientzler perpétue un savoir-faire viticole depuis 1866. Travaillant notamment 1.5 hectare du plus petit des grands crus alsaciens, le domaine dévoile des cuvées de haute volée à faire vieillir en cave.

Une histoire de famille remontant au XIXème siècle

L’histoire de la famille Kientzler débute, il y a bien longtemps… 

En 1866, Dominique – Alphonse, épicier au cœur du village de Ribeauvillé, au centre de l’Alsace, est propriétaire déjà de vignes héritées de son père et de son grand-père. À cette époque, la vigne est une activité secondaire que l’on associe à un autre métier. En 1895, il fonde la coopérative viticole de Ribeauvillé avec plusieurs de ses amis vignerons. Pendant l’entre-guerre (1918-1939), son fils, Alphonse Kientzler, lui succède à l’épicerie et au travail des vignes. Homme marquant de Ribeauvillé, il y est une première fois élu maire, dans les années 30 puis récidive après la libération en 1945. L’épicerie tourne à toute vitesse, notamment grâce au couvent du village, plus grand client du magasin. Alphonse participe à la création de la foire aux vins de Ribeauvillé, rendez-vous annuel qui aujourd’hui encore a un succès retentissant.

L’exploitation des vignes prend tout son sens avec l’arrivée de trois ouvriers. L’actuel bâtiment de l’hôtel de la Tour se voit transformer avec la création d’une cave et l’ajout de trois pressoirs. Dans la cour du bâtiment, Alphonse y bâtit une écurie dans laquelle il abrite deux chevaux pour labourer les vignes. Les raisins sont la plupart du temps vendus en vrac. La mise en bouteille est effectuée avec ses meilleurs terroirs et avec des cépages privilégiés. Aux côtés du muscat et du chasselas, le riesling est déjà un cépage noble.

L’après-guerre est marqué par l’arrivée de François Kientzler, fils d’Alphonse, qui, après avoir étudié à l’école viticole de Grangeneuve, fait de la vigne son activité principale. Il est rejoint par André Kientzler, son fils, en 1971. Deux ans d’apprentissage à l’école viticole de Beaune lui permettent de venir prêter main forte à son père.

Une nouvelle ère à partir de 1972

C’est avec l’apparition de la mécanisation et des ventes à l’export qu’André délocalise son lieu de production aux abords de Ribeauvillé, à seulement deux kilomètres de l’hôtel de la Tour en 1972. La bâtisse se situe sur la Route des Vins d’Alsace, première Route des Vins de France inaugurée en 1953.

L’espace de travail devient alors plus grand et plus adapté au travail de la vigne. Six personnes composent l’équipe du domaine qui s’étend sur neuf hectares à dominante de chasselas. Père et fils restructurent le vignoble en arrachant les vieux pieds de vignes et en favorisant des cépages nobles. André privilégie ses terroirs, qu’il défend avec passion. Il a été l’un des piliers de la séparation des grands crus d’Alsace en 1975, notamment ceux de Geisberg, Kirchberg de Ribeauvillé et Osterberg. Le travail d’André est d’une grande qualité et ses vins secs sont reconnus. En 1992, il est sacré vigneron de l’année par le Gault & Millau.

Depuis 2009, Eric et Thierry Kientzler, les deux fils d’André, ont pris les commandes du vignoble qui s’étend sur 13.8 hectares, dont 4.4 de grands crus. On dénombre 1.63 hectare de Kirchberg de Ribeauvillé, 1.50 de Geisberg, 1.15 d’Osterberg et 0.12 de Schoenenbourg. 

Riesling - Raisins - iDealwine - André Kientzler

L’expression du terroir de Ribeauvillé

Ribeauvillé est un lieu phare de l’agriculture biologique en Alsace : tous les domaines autour du village y sont certifiés ou en cours de certification. Le domaine André Kientzler est certifié depuis 2023, mais respecte depuis bien longtemps des critères stricts en termes d’agriculture respectueuse de l’environnement. À la vigne, Thierry œuvre pour la biodiversité. Il favorise la plantation d’arbres, un enherbement fleuri et la mise en place de nichoirs. La huppe fasciée (dont la nidification a lieu dans cette zone) est un symbole de ce respect avec la nature. Elle est présente dans les vignes du domaine.

La famille Kientzler est attentive aux changements climatiques qui mettent en danger – comme pour tous les vignerons – ses plantations. Le domaine tient à faire perdurer les vignes plantées par François, il y a près de 80 ans, représentant plus de 10 % du vignoble.

Les Kientzler signent des vins secs délivrant une grande pureté aromatique et une superbe expression minérale des sols. Dans la région, le domaine est l’un des premiers à récolter le Gewurztraminer pour garder une belle fraîcheur et un équilibre parfait. Pour ne pas trop marquer le vin, la vinification se déroule en cuve inox. Eric et Thierry sont conscients du travail des générations passées et sont soucieux de faire perdurer les traditions qui leur ont été transmises. Comme Eric nous l’a expliqué au téléphone, la vigne est un outil de travail. L’objectif est de faire des vins qui correspondent à l’identité familiale.

Les différents grands crus alsaciens travaillés par le domaine André Kientzler :

  • Kirchberg de Ribeauvillé : 

Sur les 11.40 hectares de ce grand cru, la famille Kientzler en travaille 1.63. Plantée à une densité de 5500 pieds/hectares, on y retrouve dans cette parcelle le muscat, le riesling, le pinot gris et l’auxerrois. Ce dernier n’est pas autorisé dans l’appellation Grand Cru, mais, planté en 1959, il demeure un héritage de la famille. 

Les pentes sont assez abruptes et orientées sud, sud-ouest. Le sol est à dominante marno-gréseux, avec une empreinte de calcaire. L’altitude et les vents rafraîchissants permettent une maturité lente des raisins, offrant des vins minéraux, avec une grande finesse et une belle salinité. 

  • Grand Cru Geisberg

La superficie de ce grand cru est de 8.53 hectares, la famille Kientzler en possède 1.50. Plantée à une densité de 6500 pieds/hectares, seul le Riesling dompte cette terre. 

Le Grand Cru Geisberg est composé de terrasses pentues délimitées par de grands murets allant jusqu’à trois mètres de haut. L’exposition donne plein sud, favorisant les vents frais nocturnes (Tahlwendala) sortant de la vallée. De plus, le massif vosgien protège les vignes des vents humides provenant du nord-ouest. Le sol est un mélange d’une terre calcaro-gréseuse et de marne. Le riesling se plaît et dévoile avec une minéralité unique et une grande profondeur. Ce grand cru exceptionnel n’est planté que de quatre propriétaires dont la famille Kientzler fait partie.

  • Grand Cru Osterberg

1.15 hectare est la proportion de vignes plantées par les Kientzler à Osterberg. Les pentes douces du grand cru occupent 24.60 hectares du paysage alsacien. Avec une densité de plantation de 5500 pieds/hectares, le riesling et le gewurztraminer s’y épanouissent à merveille. 

Le sol possède un bel équilibre marno-calcaro-gréseux. Les vents frais de la vallée d’Aubure poussent le domaine à faire une vendange assez tardive. Ce climat délivre des vins droits avec une belle minéralité.

Vous vous en doutez, c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous recommandons les vins du domaine Kientzler. Véritables amoureux d’étiquettes, Eric et Thierry créent des visuels originaux, racontant l’histoire de chaque bouteille. Une invitation au voyage…“Une étiquette, c’est comme un livre, elle raconte une histoire”.

D’ailleurs, les deux hommes se remémorent une dégustation qui a marqué leur vie en juin 2022. L’ouverture d’une bouteille du domaine millésime 1959 vinifié par François restera un moment de grande émotion, marqué par la fraîcheur et la salinité d’un vin de plus de soixante ans. Les grands vins blancs secs de la région sont éternels.

Cave - iDealwine - André Kientzler

KIENTZLER – CE QU’EN DISENT LES GUIDES

LA REVUE DU VIN DE FRANCE 2*

La ligne de conduite n’a pas bougé, les vins sont de style sec, racé, et parfois marqués par l’austérité typique du secteur de Ribeauvillé. La gamme est revenue au meilleur niveau avec des vins ciselés, d’une grande précision.

BETTANE & DESSEAUVE 2*

Les crus du Geisberg et du Kirchberg de Ribeauvillé se disputent le sommet de la cave. Le grand cru Osterberg donne une belle interprétation du gewurztraminer. Le domaine est l’un des rares à proposer un étonnant muscat sur le grand cru Kirchberg, au vieillissement étonnant.

LES VINS EN VENTE SUR IDEALWINE

  • Cuvée A Bout de Soufre 2020 : un assemblage de pinot gris, de riesling, de muscat et de sylvaner qui charme par ses notes fruitées et sa fraîcheur aérienne.
  • Grand cru Schoenenbourg – Riesling 2021 : issu de seulement 0.12 hectare du grand cru Schoenenbourg, cette bouteille offre fraîcheur et générosité aromatique. Avec un grand potentiel de garde, vous découvrirez une superbe complexité aromatique.
  • Gewurztraminer 2019 : un vin typique de l’Alsace, qui ravira les amateurs en quête de vin sec, minéral, au fruit réhaussé par une agréable amertume. 
  • Gewurztraminer grand cru Osterberg 2019 : aussi bon jeune qu’après dix ans de cave, ce gewurztraminer grand cru révèle une aromatique et une minéralité saisissantes.
  • Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1989 : ce Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles est l’une des cuvées phares du domaine. C’est un vin intensément riche en arômes. Miel et fruits confits se sont donnés rendez-vous pour une dégustation aussi étonnante avec des mets épicés que délicieuse au dessert.
  • Gewurztraminer Vendanges Tardives 2018 : un très beau gewurztraminer en vendanges tardives, savoureux et impressionnant de complexité. Au nez comme en bouche il déploie un festival d’arômes de fruits confits et des notes de fruits exotiques, de gingembre et de citronnelle.
  • Muscat grand cru Kirchberg de Ribeauvillé 2019 : Issu de 1.63 hectare de vignes dans les pentes abruptes de Ribeauvillé, cette bouteille dévoile un superbe fruité, une belle gourmandise et une élégance unique, ce muscat du domaine André Kientzler tient toutes ses promesses.

Retrouvez notre sélection du domaine André Kientzler sur iDealwine

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire