Domaine Sérol au sommet de la Côte Roannaise

Le domaine Sérol ne manque pas de savoir-faire, et cette immense qualité se perçoit dans chacune de ses cuvées. Ici, le gamay saint-romain règne en maître, révélant avec franchise et fraîcheur l’identité particulière de ce terroir de la Côte Roannaise. Culture biologique et biodynamique, coteaux granitiques et rendements contrôlés : les vins du domaine valent le détour.

Depuis la fin des années 1960, Robert Sérol, figure locale, conduit en polyculture le beau domaine Sérol. A force de travail et de persévérance, il augmente progressivement la superficie de 2 à 27 hectares, et œuvre pour obtenir le classement en AOC. En 1996, le domaine entre dans les mains de la cinquième génération incarnée par Stéphane Sérol et son épouse Carine.

Attachés à leur terroir, ils valorisent les beaux coteaux et choisissent un mode de culture soigné en convertissant le domaine en agriculture biologique, puis biodynamique.

Située à Renaison, sur les contreforts du Massif Central, entre 380 et 520 mètres d’altitude, les vignes évoluent sur des sables granitiques. Stéphane et Carine ont naturellement choisi de cultiver le cépage historique : le gamay-saint-romain. Les 32 ha de gamay, dont les plus vieilles vignes atteignent les 90 ans, et les deux ha de viognier sont plantés en haute densité et nourris de matière organique et de chaux. Les rendements sont contrôlés et réduits afin de gagner en complexité et en maturité et, une fois parfaitement mûres, les baies sont vendangées à la main. Au chai, une rigueur extrême permet des vinifications les plus naturelles possibles. Chaque parcelle est alors vinifiée séparément, dans des cuves en béton et quelques tronconiques en bois. Le vigneron travaille avec des levures indigènes, déjà présentes dans le raisin afin de préserver l’identité du terroir.

Le domaine Sérol est aujourd’hui un moteur de la Côte Roannaise, véritable El Dorado des amateurs de vins en quête de nouveauté et d’authenticitéSes cuvées rouges sont déjà sur les tables des plus grands chefs. Chaque année, les Troisgros (3 étoiles au guide Michelin) sélectionnent une cuvée du domaine Sérol pour présenter des accords mets-vins locaux.

Vrai coup de cœur de la part de toute l’équipe iDealwine, les vins du domaine sont élégants et gourmands, d’une grande fraîcheur et délicatesse. Une chose est sûre : le travail précis et assuré du couple de vigneron n’a pas fini de nous faire saliver !

Ce qu’en pensent les guides :

 Guide Bettane + Desseauve (Guide 2020) – 3** Étoiles :

Stéphane Sérol conduit son domaine sur la voie de l’excellence. Les 34 hectares de vignoble mettent en lumière le cépage gamay qui s’exprime ici totalement sur les sols de granite et de porphyre. Doublé d’une viticulture très attentive et précise, en biodynamie, ce domaine se distingue par des vins soignés, récoltés manuellement. Les différents crus offrent fraîcheur de constitution et gourmandise, notamment la cuvée les-millerands, qui se distingue toujours par un peu plus de fond et mérite d’attendre en cave plusieurs années. Peut-être le meilleure domaine de France sur le registre du vin de plaisir. Bravo.

Revue du Vin de France (Guide Vert 2021) – 2 étoiles **

« Carine et Stéphane Sérol n’ont jamais autant fait briller le gamay saint-romain et la Côte Roannaise. Sur les terroirs de sables et de granite en altitude (de 380 à 520 mètres), les rouges puisent une expression délicatement fumée, florale et aérienne du cépage. Issus de vignes plantées à haute densité (de 8 000 à 10 000 pieds/ha), les raisins sont partiellement voire totalement égrappés avant d’être vinifiés en douceur. La progression de ces dix dernières années s’avère fulgurante, et les vins n’ont jamais aussi bien retranscrit l’identité de leurs terroirs. »

Les vins du domaine Sérol :

Côte Roannaise Ouadan 2019 et 2020 : Ce vin rouge à la robe profonde propose un nez toute en finesse, relevé par des notes grillées et vanillées, avant d’évoluer sur des notes de fruits. La bouche est à la fois chaleureuse, ample et tannique, élongée par une finale toute en élégance. Un cru équilibré exemplaire.

Côte Roannaise Perdrizière 2021 : Pedrizière présente un bouquet intense et complexe de fruits rouges, de fleurs et d’épices (clou de girofle, poivre). La vanille vient arrondir la fin de bouche soulignée par les tanins présents mais fins.

Côte Roannaise Chez Coste 2020 et 2021 : Une vinification atypique, au plus près du naturel, donnant naissance à un vin au nez expressif de petits fruits rouges et d’herbes fraîches, ponctué d’une touche de poivre. Des tannins veloutés équilibrent une bouche croquante, à l’acidité ciselée, d’une très belle allonge.

Côte Roannaise Les Blondins 2021 : La parcelle est plantée sur un cirque granitique, à 420 mètres d’altitude, et exposée Sud-Est. Les raisins sont à 60 % grappes entières. Tandis que le bas de la parcelle est peu éraflé, et élevé et vinifié sous bois, pendant 9 mois, le haut de la parcelle est à majorité éraflée et élevée 9 mois en cuves béton.

Côte Roannaise Chez Muron 2019 et 2021 : levé six mois en amphores de terre cuite, ce gamay offre à l’amateur averti une palette aromatique riche de fruits frais et juteux (prune, cerise, groseille), accompagnés de notes légères de cacao et de poivre noir. Tendu, juteux, cette cuvée se prolonge par une finale saline d’une belle longueur.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire