Domaine Terres de Velle devient le Domaine Pierre Vincent

Nouveau nom et nouveau style ! Le discret domaine d’Auxey-Duresses, racheté en juillet 2023 par l’entreprise agro-alimentaire lyonnaise Solexia, a aujourd’hui son destin dans les mains du vigneron à la réputation bien assise, Pierre Vincent. 

C’est d’abord une histoire d’amitié qui est à l’origine de la reprise de la direction de ce domaine. L’amitié qui lie Pierre Vincent à Hervé Kratiroff et Eric Versini, trois épicuriens amoureux des vins de Bourgogne. L’idée a germé de reprendre ensemble un domaine viticole aux climats prestigieux et le sort tomba sur le Domaine Terres de Velle à Auxey-Duresses. Il s’agit d’un jeune domaine, fondé en 2009, qui bénéficie d’ « un parcellaire fantastique à l’énorme potentiel avec une majorité de vignes d’une cinquantaine d’années », nous confie Pierre Vincent avec enthousiasme. Sept hectares seulement mais un chapelet d’appellations prestigieuses : Corton-Charlemagne, Chassagne, Puligny-Montrachet, Meursault, Savigny, Volnay et Monthelie.

Faire du sur mesure et imprimer son style
Un petit domaine, donc, avec de nombreuses microcuvées (moins de 900 bouteilles par cuvée) et un patrimoine végétal exceptionnel. Pour Pierre Vincent, « c’est un rêve qui se concrétise avec la création du Domaine Pierre Vincent. Depuis toujours, je travaille avec passion pour réaliser de grands vins. Aujourd’hui, j’ai acquis la maturité professionnelle suffisante pour incarner un domaine qui reflétera des vins à mon image. Des vins avec le plus de pureté possible, traduisant leur terroir et leur millésime. J’ai une approche assez puriste, je cherche à transformer le fruit en vin de la manière la plus respectueuse et la moins interventionniste possible. Tout réside dans l’art de sublimer le raisin et de chercher l’excellence dans les détails comme un travail de haute-couture. Un parfait équilibre entre l’intervention de l’homme et la juste expression du fruit ». Après presque vingt ans à exercer son savoir-faire au service de domaines de la Côte, le Domaine de la Vougeraie à Premeaux où il fut directeur technique de 2006 à 2016 puis le Domaine Leflaive à Puligny Montrachet où il reste directeur général jusqu’à fin 2024, relever ce nouveau défi et gagner en indépendance lui a paru une évidence. Ses preuves ne sont pas à faire, il conduisit avec talent les vins de ces deux domaines et reçut en 2010 et en 2014 le titre de Meilleur Vinificateur en vin rouge à l’International Wine Challenge de Londres, l’un des concours de vins les plus prestigieux au monde. Ce n’est donc pas en rupture avec son expérience passée qu’il se lance dans cette aventure, bien au contraire. Adepte du Bio et de la Biodynamie, l’objectif est de mener Terre de Velles (Bio non certifié) à la certification. Le challenge est bien-sûr de faire monter en gamme les vins du Domaine grâce à l’occasion privilégiée de faire du « cousu-main » sur ces très petits volumes. Ce qui fait également rêver Pierre Vincent, « c’est de s’inscrire dans le temps long », d’assister à l’évolution du domaine dont il sera le maître d’œuvre et bien-sûr d’imprimer son style. Sans nier la qualité des vins du Domaine, il recherche pour le prochain millésime qui portera son nom, plus de pureté et de minéralité. Les vendanges ont été faites plus tôt que d’habitude en septembre dernier dans cet objectif. Au programme, moins d’extraction pour les rouges, moins de gras et plus d’élégance pour les blancs. Moins de fûts neufs également (environ 15%) qui cohabitent avec des cuves en céramiques ou en grès, au profit d’une plus grande finesse. Un des moyens selon lui de maintenir les bourgognes au rang de « vins fins » malgré le réchauffement climatique. Très humble devant le végétal, Pierre Vincent poursuit l’accompagnement commencé au domaine Leflaive par les maîtres-tailleurs Simonit et Sirch, régulièrement sur le terrain.

Enthousiasme et sérénité au rendez-vous
La joie d’une association confiante puisque les trois amis ont les mêmes goûts et aspirations en matière de vins. Cette joie est doublée d’une grande sérénité liée à l’expertise acquise au fil du temps qui fait dire à Pierre Vincent qu’il connaît les erreurs à éviter et surtout qu’il sait où il veut aller !

Cet article Domaine Terres de Velle devient le Domaine Pierre Vincent est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire