Duché d’Uzès : 10 ans d’AOP, la truffe en majesté

En 2023, l’appellation Duché d’Uzès a fêté ses 10 ans en tissant un bel accord avec l’autre spécialité du terroir uzéchois : la truffe. Les sols calcaires, l’influence climatique de la Méditerranée et la protection des contreforts des Cévennes, hiver doux et été chaud et humide, les conditions favorables à la vigne le sont aussi pour la truffe noire. 

L’hiver est sa saison, on la trouve sur le marché d’Uzès le samedi matin, sur la place aux Herbes. Elle est aussi matière à de nombreux événements durant la « Saison de la Truffe en Pays d’Uzès », du 13 décembre au 31 mars. On profite de la truffe fraiche achetée sur les marchés (garantie par les syndicats de producteurs du département) pour réaliser à la maison ces recettes faciles (prévoir 10 g par personne par recette). Les vins de l’appellation Duché d’Uzès, en rouge et blanc, offrent une belle palette d’accords. La preuve par 6. 

L’appellation s’est construite sur des rouges, au caractère rhodanien, avec de la syrah, puissante, en fruits rouges bien mûrs, et des épices, réglisse et poivre, sur des notes de garrigue. Grenache, cinsault et carignan complètent l’assemblage, apportant fruit et équilibre. On peut les déguster jeunes comme les garder et les ouvrir pour des plats à la truffe dans la grande tradition française.

La Rabassière Rouge, Collines du Bourdic 
La coopérative de Bourdic a dédié une gamme en trois couleurs à la « rabasse » (truffe en provençal).  Le rouge de syrah et grenache (partiellement élevé en fût) présente un nez gourmand, une bouche tannique avec de la texture qui se fond avec le tartare truffé. On l’accompagne avec un tartare de bœuf d’Aubrac truffé (tartare minute au couteau, huile d’olive gardoise, fleur de sel de Camargue, copeaux de truffe).

Le Rond Rouge, domaine de Malaïgue, Blauzac
Pour le régal des amateurs de truffe en toute simplicité, un assemblage de grenache et syrah bio, sans élevage, une subtile expression d’une belle buvabilité avec une tartine de truffe, beurre demi-sel (un bon pain au levain bio, grillé, beurre demi-sel et lamelles de truffes à la mandoline).

Les Linthes, Domaine le Sollier, Monoblet
Pour répondre à un fromage de vache truffé, un rouge bio avec de la concentration, fruit de syrah et grenache en petit rendement, un élevage en barrique fondu qui laisse les fruits noir mûrs sur le devant.

La part des blancs augmente dans l’appellation Duché d’Uzès, une évolution en phase avec les attentes des consommateurs. Les cépages du Rhône (viognier, grenache blanc, roussanne, marsanne, vermentino) lui confèrent richesse et complexité, et donnent des vins pour la table et la gastronomie.

Juste (AB), cave de Durfort
Un viognier rond, sur les fruits à noyau blanc, une texture qui enrobe le crémeux de la brouillade et fait ressortir le parfum de la truffe. Brouillade d’œuf à la truffe (garder les œufs avec la truffe en boite les jours précédents, puis laisser infuser un jour les œufs battus avec la truffe râpée).

Le Petit Prince (AB), Clos de la Gariguette
Viognier, grenache, roussanne donnent un vin rond et suave, à la trame élégante avec un joli amer en finale sur un risotto aromatique et riche à la truffe.

Harmattan blanc (AB), domaine Deleuze-Rochetin, Arpaillargues
Ce blanc de viognier, grenache, roussanne, se pare de notes fumées et iodées, sa minéralité souligne ce plat délicat et sa finale saline sied à la délicatesse de la coquille Saint-Jacques à la truffe avec sa légère sucrosité. 

Cet article Duché d’Uzès : 10 ans d’AOP, la truffe en majesté est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire