[Escapade Armagnac] Château de Léberon, éloge de la patience - Routes des vins

[Escapade Armagnac] Château de Léberon, éloge de la patience

La Gascogne est riche d’un patrimoine architectural foisonnant. Du cœur du Gers aux portes des Landes, châteaux médiévaux et bâtiments plus contemporains jalonnent les paysages de l’Armagnac. C’est à l’ombre de leurs voûtes, parfois pluriséculaires, que vieillissent patiemment les précieuses eaux-de-vie.

Une Escapade à retrouver en intégralité dans Terre de vins hors-série Spiritueux ou sur notre kiosque digital.

Épisode 2 : Château de Léberon

Éloge de la patience
Transmission et patience : si ces deux principes constituent les fondations de toute la culture armagnacaise, ils irriguent particulièrement la philosophie de la famille Rozès. Caroline, qui a rejoint son père il y a dix ans après avoir fait carrière dans la parfumerie, conduit de façon concomitante le domaine d’Aurensan (venu du côté maternel), où elle redonne vie notamment aux « cépages fantômes », et le château de Léberon (venu du côté paternel), domaine de 25 hectares – 13 de vignes – dont l’histoire remonte au Moyen Âge. Anciennement rattaché à l’abbaye de Flaran, le domaine fut repris au début du XVIsiècle par l’évêque Pierre-André de Gélas de Léberon, prenant alors son essor. Le bâtiment principal du château témoigne encore de cette période faste, avec ses fenêtres monumentales, ses restes de fresques du XVIe et surtout son impressionnante charpente en coque inversée : 22 mètres de long, 11 mètres de large, cette réalisation classée, en superbe état de conservation, figure parmi les deux ou trois du genre en France… Dans cet esprit de respect du temps qui passe, la gamme des armagnacs Léberon se compose exclusivement de millésimés, et les amateurs peuvent y dénicher de véritables trésors de la Ténarèze. On passe en un clin d’œil d’un 2000 au nez de figue séchée (70 €) à un 1984 évoquant la boîte à tabac, le gingembre confit, puis un sublime 1980 presque oriental dans ses notes d’amande et de datte, pour finir par un émouvant 1964 (380 €), d’une infinie délicatesse entre nougat et rancio. Tous ces armagnacs sont d’une remarquable authenticité, un délice pour les connaisseurs. À noter également : une délicieuse cuvée Solera 2001 (58 €).

32100 Cassaigne
06 63 55 32 79 – Site internet

Épisode 1 : Château de Gensac

Cet article [Escapade Armagnac] Château de Léberon, éloge de la patience est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire