[EXCLU] EPI rachète Isole e Olena, domaine emblématique de Chianti Classico - Routes des vins

[EXCLU] EPI rachète Isole e Olena, domaine emblématique de Chianti Classico

Après Biondi Santi, c’est une nouvelle pépite qui rejoint le groupe EPI (J.M. Weston, Charles Heidsieck…), le domaine Isole e Olena, l’un des fameux super toscans. Riche de 56 hectares sur la partie Ouest de l’appellation Chianti Classico, ses vins légers et élégants ont été portés au sommet grâce au travail méticuleux mené par Paolo De Marchi depuis près d’un demi-siècle.

Outre les marques J.M. Weston et Bonpoint, le groupe familial EPI possède un bel empire dans le monde du vin avec le Château La Verrerie dans le Luberon, acquis en 1981, les maisons de champagne Piper-Heidsieck, Rare Champagne et Charles Heidsieck cédées en 2011 par Rémy Cointreau, Tardieu-Laurent dans la Vallée du Rhône (2018) ou encore Biondi Santi en Toscane (2016). Une région dont Christopher Descours, actionnaire de la holding, semble être tombé amoureux puisqu’il vient d’annoncer le rachat du domaine « Isole e Olena » de Paolo De Marchi. Cette propriété de 56 hectares est située sur des sols de galestro (schiste argileux) entre 300 et 500 mètres d’altitude, sur la partie Ouest du Chianti Classico, exposée aux vents venus de la mer. Une zone de l’appellation très recherchée.

Isole e Olena estate

L’histoire débute en 1956, lorsque le père de Paolo, Francesco De Marchi, un avocat originaire du Piémont, rachète plusieurs fermes gérées par des métayers, réparties sur deux hameaux, Isole et Olena. Ils ne formeront désormais plus qu’un seul et même domaine. Nous sommes au milieu des Trente Glorieuses et Francesco suit comme beaucoup le courant productiviste, abandonnant les antiques terrasses et plantant des vignes à haut rendement. Une stratégie dont son fils Paolo, visionnaire, va prendre l’exact contrepied à partir des années 1970. Le jeune homme, après avoir étudié l’agriculture à l’université de Turin, s’est formé dans différents domaines en France et en Californie. Lorsqu’il reprend les rênes en 1976, il s’oriente vers une approche résolument artisanale. Tandis que son père privilégiait une plantation large facilitant le passage des tracteurs, il opte pour une très haute densité et reconstruit les terrasses. Côté vinification, il est le premier dans la région à abandonner les fûts en châtaignier au profit des fûts en chêne.

Le vigneron se passionne aussi pour le sangiovese. A l’époque, il est obligatoire de l’assembler avec du trebbiano et de la malvasia si l’on souhaite bénéficier de l’AOC Chianti. Paolo décide au contraire d’élaborer une cuvée composée à 100 % de ce cépage, donnant naissance en 1980 à son fameux Cepparello. Il fait ainsi de Isole e Olera l’un des premiers « super toscans », ces domaines qui estiment que le cahier des charges du Chianti est trop étriqué, et préfèrent s’en affranchir. Dans ce même esprit, s’il continue à explorer le potentiel des variétés locales comme le canaiolo en menant un travail très précis de sélection massale, il plante également des cépages internationaux tels que le chardonnay, le cabernet sauvignon ou la syrah.

Dans cette cession, tout a été pensé pour préserver l’esprit du domaine. Si Giampiero Bertolini prendra la direction tout en demeurant également CEO de Biondi Santi, Paolo De Marchi conservera son rôle d’œnologue. Paolo De Marchi se réjouit de voir Isole e Olena rejoindre un groupe qui partage son souci de « la transmission du savoir-faire, de la valorisation des terroirs et de la recherche d’excellence ». Il précise : « Cette transaction ne concerne pas ma propriété familiale de Lessona (Alto Piemonte) dirigée par mon fils Luca qui bénéficiera ainsi de mon soutien et de mon expérience » Quant à Damien Lafaurie, directeur général d’EPI Wine & Champagne, il confie : « C’est un honneur de poursuivre le travail remarquable accompli par Paolo De Marchi depuis plus de quarante ans pour développer Isole e Olena et l’appellation Chianti Classico. Nous sommes convaincus du potentiel de croissance des grands vins italiens sur les principaux marchés internationaux et sommes déterminés à continuer à investir dans la qualité de nos vins, de nos marques et nos réseaux de distribution, pour qu’ils soient reconnus mondialement comme faisant partie des meilleurs vins au monde ».

Cet article [EXCLU] EPI rachète Isole e Olena, domaine emblématique de Chianti Classico est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire