Flamme Olympique à Bordeaux : le vin à l’honneur

Le jeudi 23 mai, Bordeaux accueillera la Flamme Olympique, un événement qui mettra en lumière le vignoble girondin. Au-delà de l’aspect sportif, cette journée sera une célébration des liens profonds entre le vin et la culture bordelaise, avec un parcours réfléchi à cet effet. 

Le parcours viti-olympique débutera dans les vignes de Saint-Émilion, où la flamme passera environ 38 minutes. Ensuite, la flamme se dirigera vers la Cité du Vin – symbole s’il en est – avant de naviguer sur la Garonne jusqu’à Lormont. Traitement de faveur, le Château Cheval Blanc recevra la flamme pour une “séquence privée” comme exprimé par Bernard Lauret, le maire de Saint-Émilion. Ce segment du parcours, qui ne sera pas ouvert au public, “témoigne de l’engagement de LVMH en tant que sponsor premium de l’événement” a rappelé le préfet de région, Étienne Guyot. Le Groupe LVMH sera par ailleurs mis en lumière tout au long du parcours de la Flamme avec un passage de la Flamme olympique de Paris 2024 à proximité de sites historiques : “le 24 mai devant les visites Hennessy à Cognac, le 31 mai devant le musée Christian Dior à Granville et le 30 juin devant Moët & Chandon à Épernay », comme le précise un communiqué du Groupe. D’autres propriétés seront également mises en avant lors du passage de la flamme en Gironde, avec des arrêts près des châteaux Pape Clément et Bellegrave à Pessac, ainsi que la Gaffelière à Saint-Émilion. Ces moments permettront aux participants de (re)découvrir la richesse et la diversité des terroirs bordelais. Catherine Bost, présidente de Bordeaux Métropole confirme : “Ce parcours a été élaboré en collaboration avec les communes, la préfecture et Paris 2024, mettant ainsi en valeur le patrimoine viticole de la région”.

Les porteurs de la Flamme Olympique et Paralympique, sélectionnés par Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux, la Ville de Libourne et la Ville de Saint-Émilion, sont Justine Dupont, surfeuse bordelaise, qui s’est affirmée depuis 2019 comme la meilleure surfeuse de grosses vagues au monde, Omar Remichi, champion de France et vice-champion du monde de Breaking, Béatrice Aoustin, quadruple championne de France en titre de sport adapté (marteau, poids, 100 m et relais 4×100 m), Michel Andrieux, rameur Olympique et entraîneur, Chloé Pallaro, espoir du Tir Sportif, Véronique Girardet, championne du monde en skeet olympique, Guylaine Berger Talochino, nageuse olympique, Anouchka Andre, joueuse de football, et Josiane Fenasse, championne de Gironde

En fin de journée, la flamme atteindra le cœur de Bordeaux, traversant le Pont de Pierre ou la Taillanaise Lou Méchiche, championne de parasurf, portera la flamme olympique accompagnée de son chien guide. La flamme ira jusqu’à la place de la Bourse, avant de rejoindre la place des Quinconces où de nombreuses animations sportives et culturelles sont programmées pour la cérémonie de clôture avec l’allumage du chaudron par le chef Thierry Marx. Un verre à la main, la Flamme dans l’autre !

Cet article Flamme Olympique à Bordeaux : le vin à l’honneur est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire