Floyd Mayweather, légende de la boxe, crée sa marque de champagne

Le champion aux 50 victoires lance le champagne « Le Bon argent ». Depuis quelques mois, le sportif américain désormais retraité communique sur ses cuvées élaborées par le champagne Ellner à Epernay.

Symbole de réussite, business intéressant pour alimenter le monde de la nuit, le champagne attire depuis des années les convoitises des rappeurs américains (Jay Z, 50 Cent…). Ces derniers mois, c’est l’un des plus grands boxeurs de l’histoire qui vient de faire une entrée remarquée dans l’arène des vins et spiritueux. Floyd Mayweather, pugiliste américain multi primé, a lancé l’été dernier aux Etats-Unis sa propre marque de champagne, « Le bon argent ». 

À consulter les posts sur Instagram et Facebook, ainsi que sur le site Internet de la marque, seuls éléments de communication officiels à ce jour, tous les signes apparents de la richesse née des nombreuses victoires de Floyd Mayweather* s’y retrouvent : mannequins, montres, soirées à Vegas, voitures et vêtements de luxe, une marque de whisky « Good Money », et donc, les bulles champenoises. 

Signe que la réputation de l’effervescent local est intouchable : Floyd Mayweather met en avant les « magnifiques vignes d’Epernay », « les terroirs riches et traditions intemporelles » et le « secret des caves ». Bien apparent sur la sleeve flashy des cuvées, surmontée d’un habillage métallique, clin d’œil aux ceintures du boxeur, le champagne Ellner est donc le domaine « élu » pour fournir le champion américain. À ce jour, l’exploitation fondée il y a presque 120 ans, ne souhaite pas communiquer. Les cuvées brut et rosé, vendues 139,99 dollars et 159,99 dollars la bouteille, ne sont d’ailleurs pas accessibles sur le marché français pour le moment. « Quand la richesse a pour but de créer une vie qui vaut la peine d’être vécue ; le luxe sans limites » : le slogan et le choix du nom de la marque ne surprendront pas les amateurs de sport de haut niveau. Le surnom de Floyd Mayweather, qui était sorti de sa retraite sportive en 2017 pour un combat (et une victoire) contre Conor McGregor en 2017, autoproclamé « combat du siècle », est… « Money ». 

*Le magazine Forbes le classait, en 2019, numéro 1 de son Top 10 des sportifs les mieux payés de la décennie avec un peu moins d’un milliard de dollars.

Cet article Floyd Mayweather, légende de la boxe, crée sa marque de champagne est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire