Fronsac : Château de La Dauphine rachète Vrai Canon Bouché - Routes des vins

Fronsac : Château de La Dauphine rachète Vrai Canon Bouché

Le château de La Dauphine poursuit son ambitieuse stratégie de développement en rachetant Vrai Canon Bouché, propriété de 13 hectares située de très beaux terroirs du Fronsadais. L’ensemble viticole possédé par la famille Labrune atteint désormais 66 hectares.

On le surnomme « le Château Ausone de Fronsac ». Situé sur un superbe terroir de calcaire à astéries, le château Vrai Canon Bouché vient de passer officiellement dans le giron du château de La Dauphine, qui en assurait la gérance depuis trois mois. Propriété depuis une quinzaine d’années de La Française, société financière locative, Vrai Canon Bouché est un domaine très prisé des amateurs. Il s’agit donc d’une prise de choix pour le château de La Dauphine, qui poursuit une ambitieuse stratégie de développement depuis son rachat par la famille Labrune en 2015. « Notre volonté est d’établir La Dauphine comme une marque de référence à Bordeaux », explique Stéphanie Barousse, Directrice Générale Déléguée, « et cela passe nécessairement par des extensions et du volume. En 2016, nous avions déjà racheté le château Château Haut-Ballet, ce qui nous avait déjà permis de nous agrandir de 13 hectares et d’intégrer de très beaux terroirs dans le foncier de La Dauphine. Depuis, nous étions en quête d’une dizaine d’hectares supplémentaires, d’un seul tenant, sur des terroirs également qualitatifs. L’acquisition de Vrai Canon Bouché est donc une superbe opportunité. »

30% de cabernet franc

Outre la situation très enviable de ses terroirs, Vrai Canon Bouché bénéficie d’un encépagement où le cabernet franc s’élève à 30%, ce qui entre parfaitement dans les plans des équipes de La Dauphine. Pour l’instant, La Dauphine étant certifié bio, les vignes de Vrai Canon Bouché continueront d’être vinifiées séparément sous leur entité historique. Il faudra attendre la fin de leur conversion en bio, en 2022, pour qu’elles intègrent pleinement le foncier de La Dauphine, ce qui hissera l’ensemble à 66 hectares. Reste à voir si la marque « Vrai Canon Bouché » sera préservée pour quelques marchés, mais rien n’est moins sûr.

Stéphanie Barousse anticipe déjà de voir les vins de La Dauphine « franchir un nouveau palier en termes de finesse, de salinité et de fraîcheur », grâce aux terroirs calcaires et aux cabernets de Vrai Canon Bouché. Sur la totalité des 66 hectares, plus de 50 seront dévolus au premier vin, donc 26 sur calcaire et une vingtaine sur argilo-calcaire en coteaux. Les futurs millésimes de La Dauphine seront donc à suivre d’encore plus près.

Vrai Canon Bouché inclut également belle maison, qui devrait faire l’objet de projets œnotouristiques, et un chai récent, qui vinifiera au moins le millésime 2021. Reste à voir s’il accueillera, par la suite, les vinifications des blancs ou des rosés de La Dauphine.

Cet article Fronsac : Château de La Dauphine rachète Vrai Canon Bouché est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire