Gérard Bertrand, 100 ans en bouteille - Routes des vins

Gérard Bertrand, 100 ans en bouteille

Avec ses 400 collaborateurs, une série de propriétés languedociennes aux terroirs choisis, deux restaurants permanents, un troisième en saison sur la plage, un festival de jazz couru et un bar dédié, un hôtel de luxe, une maison d’hôte et dès mai un spa dernier cri, le vigneron et négociant, ancien capitaine du stade français, ne ralentit pas sa course.

Vinifier un raisin centenaire est toujours un moment d’émotion. C’est un petit coup d’œil dans le rétro que s’offre Gérard Bertrand avec la Cuvée 100 « Les Arbousiers » en AOP Corbières millésimée 2019 (39 euros) présentée lors de Wine Paris. Dans cet assemblage élégant, profond et tendu, les carignans dominent, issus d’une parcelle plantée en 1920 par Paule Bertrand la grand-mère de notre capitaine, sur le terroir audois de Fonfroide, proche de l’abbaye de Gaussan.

A l’opposé de cette démarche patrimoniale, surfant sur la double vague du rosé et de la bulle, le vin de France Papilou (13 euros), petnat bio assemblant pinot noir et cinsault, casse les codes : une simple capsule crown (comme pour une bière) à faire sauter pour se désaltérer de ses saveurs légères et fruitées, avec une petite finale sur l’amertume du pamplemousse rose : « le vin des Millenials » dixit son créateur.

Entre les deux il faut déguster Plantabelle 2019, en AOP Languedoc Cabrières (95 euros), sélection parcellaire du château des deux Rocs jouxtant le terroir du Clos du Temple, dédié rosé « le plus cher du monde » que Gérard Bertrand élabore depuis quatre ans. Grenache et syrah cinquantenaires, implantés sur les fameuses « écailles de Cabrières » les plus anciens schistes du vignoble, sont vinifiés pour leur fruit et l’expression terroir unique de ce secteur : « on remarquait ce grenache chaque année depuis quatre ans comme étant le meilleur, il fallait isoler la parcelle »

NB : une fois par mois, un cassoulet d’anthologie est préparé au domaine de la Soujeole (20 places uniquement). Au Clos du Temple, la pianiste Stéphanie Elbaz accompagne les repas gastronomiques ; toutes les expériences  oenotouristiques sont à retrouver sur château-hospitalet.com

Cet article Gérard Bertrand, 100 ans en bouteille est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire