Gilles Descôtes, l’ancien chef de caves du champagne Bollinger est décédé

On le savait malade depuis plusieurs années, Gilles Descôtes, l’ancien chef de caves de la Maison Bollinger est décédé ce weekend.

Gilles Descôtes avait été nommé chef de caves de la Maison Bollinger en 2013. Il était demeuré à ce poste jusqu’en 2022, même si sa maladie depuis quelques années l’empêchait d’être aussi présent qu’il l’aurait souhaité. Comme beaucoup de grands chefs de caves, cet ingénieur agronome issu d’une famille de la Côte des blancs avait fait ses premières armes parmi les chercheurs du Comité technique du CIVC avant d’être recruté par Ghislain de Montgolfier, alors président de Bollinger. « Gilles avait une intelligence très vive et un vrai franc parler, lorsque vous exposiez une nouvelle idée, s’il y avait une faille il l’identifiait immédiatement et n’hésitait pas à vous en faire part. » Dans les années 2000, il a d’abord travaillé en tant que directeur du vignoble et des approvisionnements, tandis que Mathieu Kauffmann s’occupait des caves. C’est après le départ de ce dernier pour l’Allemagne que Gilles Descôtes a repris à la fois la direction des vignes et la direction des vins, tout en s’adjoignant l’aide de Denis Bunner pour la partie œnologique et celle de Gaël Vuile pour la partie viticole.

Très créatif, on doit notamment à Gilles Descôtes la création de la nouvelle gamme PN. « Gilles Descotes avait le mérite d’avoir toujours placé en priorité le travail de ses vins et de ne pas être tombé dans le travers de certains nouveaux chefs de caves qui se consacrent presqu’exclusivement à la communication, ce qui ne l’empêchait pas de savoir représenter la maison. »

Cet article Gilles Descôtes, l’ancien chef de caves du champagne Bollinger est décédé est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire