Glenelly Estate : de Bordeaux à Stellenbosch

glenelly Stellenbosch

Glenelly Estate, à Stellenbosch en Afrique du Sud est un domaine réputé, fondé au XVIIe siècle. Repris en 2003 par l’ancienne propriétaire du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, May-Éliane de Lencquesaing, il constitue aujourd’hui l’une des plus belles références du pays, un domaine à suivre de près donc.

Glenelly et Stellenbosch : une histoire remontant au XVIIème siècle

Le domaine Glenelly, situé dans la vallée de l’Idas, sur le versant sud du Simonsberg, est à une cinquantaine de kilomètres du Cap. Stellenbosch est un lieu réputé pour la qualité de ses vins depuis le XVIIème siècle, période à laquelle la culture de la vigne a commencé dans la région. Profitant du terroir hors du commun de cette région et du climat de la vallée qui sillonne le Simonsberg, dans la chaîne de montagne qui part du Cap à Port Elizabeth, les vignerons se sont succédé pour produire là des vins de qualité.

L’histoire de Glenelly commence, elle, avec le Huguenot François Villon, qui reçoit les terres où se situe Glenelly actuellement de la part du gouverneur du Cap, Simon van der Stel, en 1682. En 1812, un autre Français arrive à la tête de ce domaine, Johan Peter de Villiers. Puis c’est une famille britannique qui rachète le domaine et y produit pendant près de 130 ans des pommes et des poires. Une oliveraie de 6ha est aussi plantée.

De Pichon Comtesse à Glenelly : une aventure sud-africaine

May-Éliane de Lencquesaing visite pour la première fois la région en 1988. Immédiatement séduite par la beauté à couper le souffle de ses paysages elle pressent d’emblée le formidable potentiel viticole de ces terroirs. Avec l’audace qui la caractérise, elle se lance à l’aventure et acquiert les 123 hectares du domaine Glenelly en 2003 (à l’âge de 78 ans), avec la ferme intention d’y produire de grands vins, grâce notamment, à son expérience acquise dans le bordelais à la tête d’un grand cru classé, pendant plus de 30 ans. Après une étude minutieuse des sols, elle commence à planter 65 hectares de vignes en cabernet sauvignon, syrah, merlot, petit verdot, cabernet franc et chardonnay. 

Le premier millésime est vinifié à titre expérimental en 2003 avec des raisins des propriétés alentour. En 2007, May-Eliane de Lencquesaing cède le château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (2e grand cru classé de Pauillac) au Groupe Roederer. Elle se consacre alors exclusivement à son domaine d’Afrique du Sud, en l’équipant de chais ultra modernes. C’est aussi cette année-là que les premiers raisins de Glenelly sont récoltés et le domaine ouvert au public. L’aventure ne fait que commencer !

En quelques années, May-Eliane de Lencquesaing a rapidement su hisser Glenelly au rang des grands vins d’Afrique du Sud. Elle est aujourd’hui épaulée par son petit-fils Nicolas Bureau (CEO et fort d’une riche expérience dans le vin en Angleterre, à l’export), Heinrich Louw (l’ancien gérant du domaine, arrivé en 2000, supervisant actuellement le vignoble), Dirk Van Zyl (Cellar Master, ayant fait ses armes dans d’autres domaines de la vallée avant d’arriver chez Glenelly) ainsi qu’une équipe ambitieuse et passionnée.

Les vins du domaine Glenelly

La réputation de Stellenbosch ne cesse de progresser et le succès de Glenelly est au rendez-vous, en témoigne les nombreuses distinctions et notes des critiques obtenues.

glenelly dégustation

Estate Reserve Chardonnay : un blanc fermenté en barrique neuve qui conjugue puissance et finale fraîche particulièrement persistante. Une magnifique cuvée sud-africaine, signée par un domaine de haute volée, sélectionné dans les Top 100 wines of 2020 du Wine Spectator.

2021 : Un chardonnay légèrement floral, beurré, avec un aspect bourguignon. Belle fraîcheur, boisé en final, fin, droit, délicieux dès maintenant, mais pouvant se garder 3-5 ans avant d’être dégusté. Dégusté chez iDealwine le 09/01/2024

88/100 Wine Enthusiast, 92/100 Tim Atkin, 91/100 Wine Spectator

Estate Reserve Rouge : C’est la cuvée signature du domaine. Un vin qui allie puissance, élégance et profondeur.

2016 : Notes de fruits noirs, léger mentholé au nez, belle fraîcheur, boisé intégré. Attaque souple, ronde, se resserrant en finale. Les tannins ont commencé à se fondre, mais ce vin peut encore se garder quelques années. Dégusté chez iDealwine le 09/01/2024

92/100 Wine Enthusiast, 91/100 Decanter, 93/100 Tim Atkin, 89/100 Wine Spectator

Lady May : l’étendard du domaine Glenelly, rendant hommage à sa fondratrice. Cette cuvée est issue d’un seul vignoble planté sur un coteau frais exposé à l’est. L’assemblage est composé en grande majorité de cabernet sauvignon, complété par du cabernet franc, merlot et petit verdot.

2017 : Profil plus bordelais, fruits noirs, poivre blanc, cuir, végétal noble au nez, très fin, bouche fraîche, tannins soyeux. Un très grand vin avec une finale ronde, soyeuse, longue portée par le fruit. Un grand potentiel de garde (jusqu’à 25 ans) se dessine pour ce vin. Dégusté chez iDealwine le 09/01/2024

« Le meilleur assemblage de Stellenbosch dans un style bordelais » – 97/100 Tim Atkin (Master of Wine), 97/100 Greg Sherwood (Master of Wine), 97/100 (Christian Eedes), 93/100 Vinous (Neil Martin), 17/20 Jancis Robinson

2016 : 94/100 Tim Atkin, 94/100 Falstaff

A lire également dans le Journal iDealwine :

Parution | Les vendanges d’un destin, par May-Eliane de Lencquesaing

Kanonkop, le coup de canon d’Afrique du Sud

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire