Grand Calcaire, une nouvelle marque ambitieuse à Chablis - Routes des vins

Grand Calcaire, une nouvelle marque ambitieuse à Chablis

?Depuis la rentrée, Laurent Delaunay (Badet Clément) et son cousin Dominique Gruhier commercialisent leurs deux premières cuvées communes sous ce nom. Objectif : incarner l’imaginaire de fraîcheur et de minéralité de Chablis.??

« On a le même âge, on a été élevés ensemble tout petits, dans cette famille qui avait l’amour du vin. Et on se disait depuis longtemps qu’il fallait faire quelque chose ensemble ». Complices, les cousins Dominique Gruhier et Laurent Delaunay n’ont pas caché leur fierté lors de la présentation de leur nouvelle marque début septembre : Grand Calcaire. Une identité qui voit le jour avec la commercialisation de deux premières cuvées : un chablis 2019 et un chablis 1er cru 2019 [voir plus bas].?? Issus de l’achat de raisins à des viticulteurs proches de la famille, puis vinifiés au domaine de Dominique Gruhier à Épineuil, ces vins doivent faire partie « du haut de la fourchette » en termes de positionnement.

Objectif n°1 : rencontrer l’imaginaire des consommateurs de l’appellation à travers le monde. «Tension et minéralité sont les deux grandes deux idées véhiculées par le vignoble chablisien. Nous souhaitons que Grand Calcaire corresponde à cette attente », insiste Laurent Delaunay, également fondateur de Badet Clément et propriétaire de la maison Édouard Delaunay à Nuits-Saint-Georges.

« On se rêve en marque réputée dans 10 à 15 ans »

Pour ce faire, les deux associés promettent une sélection parcellaire exigeante, avec des vignes « de préférence en haut de coteau, ou bénéficiant d’une exposition au nord », ainsi qu’un élevage soigné. « Chaque détail a son importance », relève Dominique Gruhier. Jusqu’à l’étiquette, dont la conception ne doit rien au hasard. Sur les chablis, « on reconnaît le village par un petit matin d’hiver », quand, sur les 1er crus « le brouillard se lève un petit peu, laissant entrevoir les coteaux ».
?

?
Les premières présentations aux distributeurs sont « très encourageantes », avec des volumes faibles pour ce premier millésime : moins de 15 000 bouteilles au total. Mais les cousins vignerons se veulent ambitieux. « On se rêve en marque réputée dans 10 ou 15 ans. À terme, l’idée serait d’acheter un peu de vigne, qui deviendrait le socle de la marque », songe Laurent Delaunay. Dans un avenir plus proche, la gamme va s’étoffer avec de nouvelles cuvées, dont un chablis grand cru Les Preuses 2019.

?Grand Calcaire, Chablis 2019, 17,9€ :
La robe pâle, aux reflets verts, distille un nez délicat, sur les fruits blancs et la verveine. En bouche la texture est fluide, légèrement onctueuse, et évolue vers une très belle finale saline rappelant le citron vert.
?Grand Calcaire, Chablis 1er cru 2019, 22,9€ : Les reflets dorés de ce 1er cru Fourchaume cachent une attaque vive, appétante, laissant entrevoir une subtile sucrosité. La trame est minérale et complexe, évoluant sans cesse du coing au citron, de la pêche blanche à l’amande fraîche, avec quelques accents briochés. Déjà gourmand mais encore très dense, ce chardonnay s’épanouira après quelques années en cave.
??

Cet article Grand Calcaire, une nouvelle marque ambitieuse à Chablis est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire