Grands Jours de Bourgogne : rendez-vous dans un mois

Du 18 au 22 mars se tiendra la 17ème édition des Grands Jours de Bourgogne, grand événement réunissant des professionnels du monde entier sur le territoire bourguignon. Cavistes, sommeliers, restaurateurs, importateurs, distributeurs, journalistes viennent d’une cinquantaine de pays différents pour rencontrer un millier de producteurs, du Chablisien au Mâconnais, en passant par la Côte de Nuits, la Côte de Beaune et la Côte Chalonnaise. Raphaël Dubois, vigneron et président de l’association des Grands Jours de Bourgogne, répond à nos questions à un mois du coup d’envoi.

Quels sont les temps forts auxquels s’attendre pour cette nouvelle édition des Grands Jours ?
L’événement conserve sa structure habituelle en cinq journées déployées sur le territoire bourguignon : Chablis et les vignobles de l’Yonne le lundi, Côte de Beaune le mardi, le Mâconnais (présenté à Beaune) le mercredi, la Côte Chalonnaise le jeudi et la Côte de Nuits le vendredi. Nous conservons le même nombre de manifestations sur chaque journée, avec des lieux de dégustation différents, ce qui nous permet de gérer au mieux la circulation des professionnels qui nous rendent visite, mais aussi les « off » en soirée. C’est un format qui a fait ses preuves, qui semble satisfaire les exposants comme les visiteurs, donc nous lui restons fidèles.

Avez-vous déjà un indicateur sur le visitorat ?
La dernière édition, en 2021, se situait encore dans la période de pandémie de Covid-19. Deux ans plus tard, nous renouons avec la venue de professionnels du monde entier, en particulier asiatiques. À plus d’un mois de l’événement nous avions déjà enregistré près de 1800 inscrits, ce qui nous positionne avec deux à trois semaines d’avance par rapport à la dernière édition. Certaines manifestations comme le rendez-vous au Clos de Vougeot le vendredi étaient déjà complètes avant Noël. Nous essayons de fluidifier les déplacements des uns et des autres en instaurant des plages horaires au cours de la journée pour venir sur les différents lieux de dégustation. Cela confirme l’engouement pour les Grands Jours, et un « retour à la normale » très réjouissant.

L’inauguration, l’année dernière, des Cités des Climats et Vins de Bourgogne représente-t-elle un argument d’attraction supplémentaire, et allez-vous vous appuyer sur ces cités dans le cadre de l’organisation des Grands Jours ?
Nous avons quelques surprises à ce sujet. Les cités ont une vocation grand public avant tout, mais elles sont un superbe outil de valorisation de nos vins et de nos terroirs. C’est pourquoi tous les professionnels qui viendront aux Grands Jours pourront, pendant l’année qui suit, venir les visiter gratuitement avec leur badge de l’événement. C’est une façon de maintenir et renforcer nos liens avec tous les amoureux de la Bourgogne, et de promouvoir ces installations qui sont passionnantes. Mais cela étant posé, il n’y aura pas de manifestation spécifique situé dans les cités dans le cadre des Grands Jours.

Ces Grands Jours de Bourgogne arrivent à un moment où la demande pour les vins de Bourgogne n’a jamais été aussi forte. C’est une occasion de consolider cette dynamique, à un moment compliqué pour la filière vin dans son ensemble ?
Nous devons être humbles et prudents. Alors que la filière vin en France est plutôt en souffrance, la Bourgogne va bien ; nous venons d’enchaîner deux millésimes plutôt généreux en qualité comme en volume, 2022 et 2023. Les Grands Jours s’imposent donc plus que jamais comme un point de rencontre essentiel entre les acheteurs, les vignerons, les négociants. C’est une plateforme inestimable pour le rayonnement de nos vins. C’est, aussi, l’occasion de rappeler que beaucoup d’opérateurs restent raisonnables sur les prix : on entend une grogne montante autour des tarifs pratiqués par certains domaines à forte notoriété, mais cela ne doit pas se répercuter sur toute notre filière. Ces cinq jours de rencontres et de dégustations sont l’occasion de montrer qu’il y a encore, en Bourgogne, de très bons rapports qualité-prix.

www.grands-jours-bourgogne.fr

Cet article Grands Jours de Bourgogne : rendez-vous dans un mois est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire