Hugues Jeanjean, pionnier du vignoble languedocien, s’est éteint - Routes des vins

Hugues Jeanjean, pionnier du vignoble languedocien, s’est éteint

Une poignée d’hommes ont mené les vins du Languedoc à une reconnaissance mondiale et Hugues Jeanjean en fait partie. Il quitte, à 89 ans, une famille qui a su, entre autre grâce à lui, accompagner et impulser la grande révolution qualitative de ce vignoble qu’il chérissait et dont il était fier.

Avec son frère Bernard, il représentait la cinquième génération d’un clan soudé et entièrement dédié à cette épopée vigneronne languedocienne. Initiée au tournant des années 1850, la saga familiale est marquée dès ses débuts par l’aptitude au commerce et à la promotion des vins. L’écoute du consommateur, des tendances du marché, l’exigence qualitative, ont été les piliers de la construction d’un négoce majeur et unique en Languedoc : Hugues Jeanjean, avec sa personnalité avenante et son apparente décontraction, savait décrypter l’air du temps, veiller aux équilibres économiques et entrainer ses équipes vers la performance. Il l’a largement démontré en prenant les commandes de la société, aux côtés de son frère Bernard Jeanjean en 1965. Son parcours exemplaire, son jeu collectif, son sens de l’innovation ont mené l’entreprise familiale toujours implantée à Saint-Félix-de-Lodez, village héraultais berceau des origines familiales, à la construction d’un groupe côté en bourse dès 1994 et a la croissance constante. Ce sont aujourd’hui plusieurs centaines de collaborateurs, de nombreuses entités viticoles et commerciales telles que Laroche à Chablis et Ogier à Châteauneuf-du-Pape, des milliers d’hectares en partenariat, neuf domaines en nom propre mais aussi l’intégration réussie dans la holding Advini qui témoignent de la grande réussite de cet infatigable promoteur des vins de terroir languedociens.

Notre équipe adresse de sincères condoléances à son épouse Anne-Marie, à ses enfants Bernadette, Philippe et Frédéric, à sa famille, ses proches et collaborateurs. Sans lui, le Languedoc n’aurait pas la même dimension, un grand merci à ce grand monsieur.

Cet article Hugues Jeanjean, pionnier du vignoble languedocien, s’est éteint est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire