InterLoire candidate chez Vignerons Engagés 

Il est possible pour une interprofession d’adhérer au collectif « Vignerons Engagés », le label développement durable et RSE dans le vin, comme InterLoire nous le fait découvrir à l’occasion de sa candidature. Si celle-ci est retenue, elle deviendra la première interprofession à intégrer le collectif. 

Pour InterLoire, intégrer Vignerons Engagés ne conduira pas à une labellisation. Le collectif s’est ouvert à tous les acteurs de la filière pour aller plus loin dans sa démarche RSE et créer des solutions plus durables grâce aux échanges entre les différents acteurs. Ainsi l’adhésion d’InterLoire représenterait un nouveau jalon posé dans la perspective d’accompagner les mutations qui traversent l’interprofession.  

Une candidature en tant qu’interprofession
Sophie Talbot, directrice générale d’InterLoire, tient à évacuer toute équivoque quant à cette candidature : « InterLoire soutient cette démarche en son nom propre. En aucun cas, nous souhaitons influencer les vignerons de la région par cette démarche ou être prescripteur. Il ne s’agit pas d’une mesure incitative. Nous considérons qu’adhérer à un label ou être certifié en bio est un choix qui appartient à chacun ». C’est donc bien en tant que structure qu’InterLoire souhaiterait rejoindre « Vignerons Engagés » afin de s’ouvrir à une communauté à l’échelle nationale et de bénéficier de retours d’expérience.  

Si la candidature d’InterLoire est retenue, l’interprofession rejoindra donc, au sein de Vignerons Engagés le collège des partenaires et apportera un nouveau point de vue sur des enjeux de développement durable et RSE. Concrètement, cela contribuera aussi à organiser un premier audit RSE d’InterLoire (toujours en tant que structure) et permettra de mobiliser ses collaborateurs sur les problématiques afférentes. « Vignerons Engagés apporterait une ouverture, via le partage d’expériences et de bonnes pratiques », nous précise Sophie Talbot.   

Ça bouge chez InterLoire 
En 2023, les élus d’InterLoire ont élaboré un nouveau projet politique à l’occasion de deux séminaires dédiés qui se concrétise lors de son assemblée générale en décembre. InterLoire actualise sa raison d’être : « Représenter, promouvoir et valoriser les vins de Loire, en étant au service du collectif d’acteurs ligériens et en orientant et en coordonnant la réponse du vignoble face aux enjeux de demain, dans une démarche durable et d’équité » et se dote d’un nouveau projet politique : « Objectif InterLoire 2030 ». Les quatre axes stratégiques mis en évidence : leadership filière, synergie dans le collectif, communication et gouvernance permettront courant 2024 de structurer des réponses opérationnelles. 

En parallèle de ce nouveau projet politique, InterLoire coordonne, avec ses partenaires, le plan filière viticole Val de Loire 2030, élaboré en 2019 et régulièrement mis à jour. Sur le plan environnemental, cela se traduit par un objectif de 100% du vignoble ligérien engagé en certification environnementale ou en Agriculture Biologique d’ici 2030. Aujourd’hui, déjà 80% des surfaces du vignoble répondent positivement à cette exigence, de quoi alimenter les synergies entre interprofession et acteurs de la filière… 

Rendez-vous courant avril pour la réponse de Vignerons Engagés ! 

Cet article InterLoire candidate chez Vignerons Engagés  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire