« Intraitable » : le vigneron qui refusait de traiter interprété par Fred Testot - Routes des vins

« Intraitable » : le vigneron qui refusait de traiter interprété par Fred Testot

Diffusé lundi 1er mars sur France 2, le téléfilm sera disponible en replay jusqu’en octobre 2021. Fred Testot y joue le rôle d’Emmanuel Giboulot, vigneron bio de Beaune, inquiété par la justice en 2014 alors qu’il avait refusé un traitement obligatoire contre une grave maladie de la vigne.

Alors que l’État l’y oblige, un vigneron bourguignon refuse de traiter ses vignes, s’exposant ainsi aux pressions de ses pairs, risquant également de briser son couple et de perdre son exploitation. C’est le scénario alléchant que propose « Intraitable », téléfilm diffusé lundi 1er mars sur France 2 et disponible en replay jusqu’au 10 octobre 2021. Côté casting, on y retrouve Fred Testot, qui interprète l’exploitant, Zineb Triki ainsi que Patrick Timsit.

« Quand j’ai lu le scénario, j’ai accepté sur le principe que le film ne soit pas partisan mais équilibré »

Tourné en Bourgogne, ce « thriller juridique » s’inspire (très librement) des mésaventures d’Emmanuel Giboulot, vigneron beaunois. Certifié en bio et biodynamie, l’exploitant avait fait la Une des médias – jusqu’au New York Timeslors de ses procès en 2014 [voir encadré].

Une médiatisation au goût amer pour beaucoup de viticulteurs bourguignons, déçus par la présentation parfois incomplète d’une affaire très complexe sur le plan technique. Ce qui n’a pas échappé à Emmanuel Giboulot. « Quand j’ai lu le scénario, j’ai accepté sur le principe que le film ne soit pas partisan mais équilibré. […] J’ai aussi accepté ce projet afin de resensibiliser le public à des problématiques environnementales toujours très présentes. On sent bien qu’à chaque fois qu’il y a une avancée sur des règles et des pratiques, il y a une espèce de retour de balancier avec des lobbies qui ne veulent pas que le système change », déclarait le vigneron à France 2 avant la diffusion.


L’affaire Giboulot

Printemps 2013 : En Côte d’Or, un arrêté préfectoral impose à chaque viticulteur un traitement insecticide préventif contre la flavescence dorée. Cette grave maladie de la vigne, parfois qualifiée de « nouveau phylloxéra », progresse alors de manière exponentielle dans le département voisin. Mais elle n’est pas encore arrivée en Côte d’Or, raison pour laquelle Emmanuel Giboulot, vigneron de Beaune certifié en bio et biodynamie, refuse d’appliquer le traitement obligatoire.
Juillet 2013 : Emmanuel Giboulot est contrôlé par les services de l’État puis convoqué devant la Justice
Février 2014 : À quelques jours du procès, une pétition de soutien au viticulteur recueille près de 400 000 signatures.
24 Février 2014 : Emmanuel Giboulot est condamné par le tribunal de Dijon à 500 € d’amende
4 Décembre 2014 : Emmanuel Giboulot est relaxé en appel
1er mars 2021 : diffusion de « Intraitable » sur France 2

Cet article « Intraitable » : le vigneron qui refusait de traiter interprété par Fred Testot est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire