Jean-Marc Burgaud : de grands et sérieux beaujolais

Jean Marc Burgaud beaujolais iDealwine

Cela fait maintenant près de 35 ans que le domaine Jean-Marc Burgaud, devenu une figure incontournable du Beaujolais et plus précisément de la Côte de Py, signe des vins sérieux, taillés pour la garde et reconnus comme faisant partie de l’élite de la région. Privilégiant des élevages peu marqués et des raisins cueillis à maturité, ce domaine conduit raisonnablement et avec beaucoup de bon sens à la vigne est à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas encore et à encaver pour les habitués. En plus, les prix sont très doux, même le millésime 2022 n’a pas augmenté…

Les prémices du domaine

L’histoire du domaine commence en 1989, alors que Jean-Marc Burgaud, son diplôme en viticulture et œnologie en poche, loue trois hectares de vignes qu’il vend en vrac au négoce pendant deux ans. Il est marié avec une fille de viticulteurs de Morgon et agrandit ainsi son domaine en reprenant des vignes de Côte de Py à ses beaux-parents entre 1998 et 2002 et à son propre père en 2006. Aujourd’hui, le domaine représente 19 hectares de vignes, en appellation Morgon, Régnié et Beaujolais-Villages (en rouge et blanc). Si, durant les dix premières années d’exploitation il vendait à peine 10 % de sa production en direct, aujourd’hui ce sont 95 % des volumes qui sont vendus en bouteille. « Par correction vis-à-vis de mes clients historiques, je vends encore quelques pièces à des négociants comme la maison Potel/Aviron » nous précise-t-il.

Jean Marc Burgaud iDealwine Beaujolais vignes
©https://jean-marc-burgaud.com/

Quand le bon sens détermine la culture à la vigne

Jean-Marc Burgaud nous le confie : « Au début, après ma formation à Beaune, je faisais des vins “scolaires”. Il m’a fallu 3 ou 4 ans pour arriver à bien comprendre le morgon ». Issu d’une famille de longue tradition vigneronne, il entend conduire ses vignes dans le respect des méthodes culturales beaujolaises. Le désherbage est extrêmement limité et le nombre de traitements réalisés réduit chaque année comme peau de chagrin. Le domaine se limite le plus souvent au strict nécessaire, n’hésitant pas à ne pas ne passer qu’un seul traitement lorsque les années sont clémentes. Pour Jean-Marc Burgaud, le bon sens détermine la culture à la vigne.

Sur des sols relativement pauvres où la roche mère effleure par endroit la terre superficielle, Jean-Marc Burgaud estime qu’il faut préserver la vigne contre le travail des sols étant donné qu’elle ne souffre déjà que de trop. A peine s’autorise-t-il quelques griffages lorsqu’il le juge nécessaire. Les travaux de taille sont propres à chaque parcelle, et c’est ainsi que la parcelle La Pente, sur la côte de Py, se voit attribuer une conduite spéciale contre les excès du soleil dans la région : les rameaux sont attachés par des rotins et coupés peu avant les vendanges afin de protéger les raisins du soleil et éviter les brûlures.

Un travail parcellaire, aux airs bourguignons

Jean Marc Burgaud iDealwine Beaujolais famille
©https://jean-marc-burgaud.com/

Cette identification à la vigne de la spécificité de chaque terroir a poussé Jean-Marc Burgaud à faire des cuvées parcellaires, où la formation bourguignonne de leur géniteur se fait sentir, afin de tirer de chaque parcelle leur « substantifique moelle ». C’est ainsi que la cuvée Javernières, issue d’une parcelle de 0.5 hectare en bas de la côte de Py, sur un terroir argileux, donne un vin élégant presque gracile, tout en finesse, tandis que la cuvée James, assemblage des grands terroirs du domaine donne un vin sérieux, destiné à la grande garde et qui reflète à merveille l’esprit des grands beaujolais.

Côté vinification, le vigneron travaille avec grand soin les ses raisins mûrs de manière à apporter une belle texture veloutée à son gamay. L’élevage est opéré en fûts (dont très peu sont neufs). Très peu de soufre est utilisé tout au long du processus. Le domaine produit des cuvées incontournables sur la Côte du Py, souvent sérieuses et taillées pour la garde, mais également à prix tout doux. Ce sont de grands vins que le domaine Jean-Marc Burgaud entend réaliser et parvient finalement à signer.

Jean Marc Burgaud iDealwine Beaujolais cave
Notre passage au domaine Jean-Marc Burgaud en juin 2020

Le domaine Jean-Marc Burgaud, ce qu’en disent les guides

Depuis la création de son domaine en 1989, Jean-Marc Burgaud est devenu une valeur sûre de notre guide. Sa vinification apporte toujours un regard de velours au gamay. Le style s’est ouvert avec le temps, sans perdre de vue l’expression du lieu.

La Revue du vin de France : 2 étoiles /3

Jean-Marc Burgaud est un vigneron discret, mais il suffit de prononcer son nom dans le vignoble et l’on comprend vite que sa réputation le précède.

Bettane & Desseauve : 3 étoiles /5

Jean-Marc-Burgaud-iDealwine-Beaujolais-bouteilles

Tous les vins du domaine Jean-Marc Burgaud en vente sur iDealwine

Morgon Côte du Py Javernières : Le morgon Javernières est une cuvée intense et séduisante, qui accompagne très bien les plats de volaille, d’agneau ou de veau et qui peut se boire dans sa jeunesse, mais aussi effectuer un petit séjour en cave.

Morgon Les Charmes : Un morgon parcellaire offrant un beau fruité et une bouche veloutée, fraîche et de belle longueur.

Lire notre article de visite au domaine en juin 2020

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire