La Bourgogne et ses AOP régionales à la conquête du Bordelais

Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) donnait lundi soir à Bordeaux le coup d’envoi du « Grand Bourgogne Tour », événement interactif pour faire (re)découvrir à une cinquantaine de professionnels les AOP régionales du célèbre vignoble.

Mâcon-Lugny, Bourgogne Coulanges-La-Vineuse, Bourgogne Côte d’Or… dans le sillage des Grands Crus bourguignons parfois inaccessibles financièrement, se cachent des AOP régionales qui ne demandent qu’à prendre la lumière pour démontrer tout leur potentiel. C’est dans cet esprit que le BIVB a imaginé son « Grand Bourgogne Tour », une soirée découpée en trois temps forts pour les cavistes, sommeliers et restaurateurs avec « 24 vins potentiels à mettre sur leur carte » dixit Delphine Petit, responsable Marketing & Communication au BIVB et responsable de l’événement. 

Une valse à trois temps
Six de ces vins, dont un mystère qu’il fallait deviner, ont ouvert le bal à travers une master class interactive co-animée par Thierry Dorge, formateur en vins de Bourgogne au BIVB, et Michel Barraud, vigneron et président de la cave des Terres Secrètes. L’occasion de percer quelques-uns des secrets les mieux gardés de Bourgogne, comme l’explique Thierry Dorge. « La Bourgogne brille par son excellence, par ses Grands Crus et Premiers Crus, par ses noms qui sont connus et reconnus. Mais parfois, sans pour autant faire de l’ombre, ces Grands Crus « empêchent » de découvrir la multitude d’appellations et dénominations géographiques bourguignonnes qui sont pourtant elles aussi conduites de la même façon, avec des sélections parcellaires très fines, très précises. » 

Après un temps d’échange ludique et interactif autour de la « Fresque des Terroirs », une carte thématique pour mieux comprendre la Bourgogne d’hier, d’aujourd’hui et de demain, quinze nouveaux vins sont entrés en scène, le temps d’une dégustation libre animée par Xavier Lacombe, dégustateur, formateur et rédacteur spécialisé. À travers ces bouteilles, c’est une nouvelle face de la Bourgogne qui s’est dévoilée, avec notamment un Bouzeron « Les Fias » 2019 du Domaine Roux Père & Fils, une ode à l’aligoté, « l’autre cépage blanc de la Bourgogne » produisant lui aussi de très jolis vins. Enfin, un cocktail alliant trois nouveaux protagonistes, un Mâcon-Milly-Lamartine, une Viré-Clessé et un Bourgogne Côte d’Auxerre, ainsi que des bouchées gastronomiques street-food a permis d’étaler la palette d’accords mets-vins permise par ces nectars et démontrer leur capacité à trôner sur les meilleures tables.


Opération séduction réussie
Cette opération séduction était donc la première étape d’une tournée nationale qui traversera sept villes. Elle s’inscrit dans une volonté du BIVB de mettre sur le devant de la scène des vins qui le méritent, comme le raconte Delphine Petit. « Ce Grand Bourgogne Tour est pour nous une occasion unique de rencontrer nos prescripteurs et de leur proposer des gammes de vins différentes qui peuvent représenter pour eux de belles opportunités. En organisant un événement comme celui-ci avec de la théorie, de l’interactivité et de la dégustation, nous amenons un côté décomplexé qui je l’espère, a pu convaincre le plus grand nombre ». Son vœu a semble-t-il été exaucé puisque côté prescripteur, le plébiscite est total, à l’image de Lin Chong, fondatrice du grossiste en vins B&C Best Wines, et son associée Cong Bu. Arrivées en 2011 à Bordeaux en provenance de Chine, elles ont progressivement fait entrer les vins de Bourgogne dans leurs stocks « surtout depuis 2-3 ans » au point qu’ils représentent aujourd’hui plus d’un tiers de leurs achats. Et si elles ont plutôt l’habitude de se tourner vers les premiers et grands crus, la soirée leur a offert de belles découvertes, à l’image de leur coup de cœur, un Rully « Montmorin » 2021 du Domaine Jean Chartron en blanc, « un vin offrant une belle minéralité, complexe, bien structuré avec une belle longueur en bouche » qu’elles envisagent de proposer très prochainement à leurs clients. 

Cet article La Bourgogne et ses AOP régionales à la conquête du Bordelais est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire